Recherche

Investissements pub : télé et radio en forte progression

Publié par le - mis à jour à
Investissements pub : télé et radio en forte progression

Selon Kantar Media, en avril 2012, la télévision et la radio sont les médias publicitaires les plus performants.

  • Imprimer

Kantar Media publie les résultats d'Adex Report pour le mois d'avril 2012. Le marché publicitaire plurimédia enregistre un mois d’avril dans la tendance déjà constatée depuis le début de l’année et clôture à + 4,3 %. Trois médias sont particulièrement dynamiques ce mois-ci : la télévision (+ 10,4 %), la radio (+ 12,3 %) et le cinéma (+ 19,1 %). Internet display progresse au rythme du plurimédia (+ 4,5 %) tandis que la presse et la publicité extérieure enregistrent des résultats négatifs en avril. Sur le cumul, la croissance du marché s’élève à + 3,3 %.

La télévision enregistre sa plus forte évolution depuis le début de l’année (+ 10,4 %). Les chaînes de la TNT maintiennent une croissance à deux chiffres (+ 17,4 %) mais les chaînes historiques ne sont pas en reste avec + 7,1 % de recettes brutes. Sur le cumul, le média est toujours le plus contributeur à la croissance (87,5 % du global) et évolue de manière plus soutenue que le marché (+ 8,2 %).

La radio est au rebond sur le mois d’avril (+ 12,3 %) après un mois de mars en retrait (- 2,3 %). Les stations généralistes affichent de bons résultats en valeur (+12,4 %) et également en volume (+20,9%). Les stations musicales sont aussi en progression ce mois-ci sur les deux indicateurs (+ 9,1 % en valeur et + 7,2 % en volume). À noter enfin la forte croissance des recettes brutes sur les programmes locaux (+ 36,8 %). Au global, le regain d’activité en avril permet à la radio de progresser de + 4,8 % sur le cumul.

La presse est en repli sur le mois d’avril, tant en valeur (- 1,8 %) qu’en volume (- 7,7 %). Les quotidiens nationaux stabilisent leurs recettes à + 0,6 %, mais le segment perd - 6,7 % sur sa pagination publicitaire. Après un bon mois de mars, les magazines accusent une baisse de leurs résultats en avril : - 4, 5 % sur leurs recettes brutes et - 8,4 % en pagination. Sur le cumul, la presse peine encore à stabiliser ses recettes (+ 0,3 %).

Le display observe un mois dans la tendance du plurimédia à + 4,5 %, grâce notamment à la présence accrue des constructeurs automobiles (+ 39,3 %) et des distributeurs (+ 26,4 %). Au cumul, les recettes brutes du média progressent légèrement moins vite que la moyenne (+ 3 %).

La publicité extérieure est en retrait sur le mois d’avril comme au cumul, en raison du repli marqué des secteurs télécommunications et distribution.

Le mois d’avril (+ 19,1 %) permet au cinéma de redresser son cumul annuel à hauteur de - 2,2 % en valeur du fait du dynamisme très marqué des télécommunications.

Enfin, au global, trois secteurs se démarquent ce mois-ci et expliquent le dynamisme de la télévision et de la radio. Il s’agit de la distribution (+ 8 %), de l’automobile (+ 10,9 %) et des établissements financiers (+ 15,2 %). Une activité sectorielle qui se traduit notamment par les fortes hausses budgétaires de E.Leclerc (+ 12,8 %), Renault (+ 7 4%) ou encore du Crédit Agricole qui multiplie par 5,6 ses investissements plurimédias et intègre le top 10 annonceurs en avril. À l’inverse, l’alimentation (- 6,5 %) et le secteur culture et loisirs (- 5,8 %) se désengagent sur le mois et ralentissent la croissance du marché sur le cumul.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche