Recherche

Closer expérimente la synchronisation publicitaire

Publié par le | Mis à jour le
Closer expérimente la synchronisation publicitaire

Le magazine people propose aux annonceurs un dispositif second écran via la solution Sync2Ad.

  • Imprimer

Annoncer en télé ou radio et, simultanément, proposer une expérience publicitaire enrichie aux mobinautes surfant sur l'application de Closer, c'est la toute dernière innovation que propose Mondadori Digital à ses annonceurs.

Expérience publicitaire enrichie

Pour proposer ce nouveau service à ses annonceurs, la régie s'est associée à Visiware, société française qui a développé la technologie Sync2Ad. Concrètement, dès qu'une publicité est diffusée sur le téléviseur ou à la radio, l'application smartphone et tablette de Closer propose un contenu publicitaire enrichi. "Il ne s'agit pas de se contenter d'un double affichage mais de délivrer une expérience rich media qui vienne prolonger l'expérience utilisateur", précise Alexandre Hadjian.

"Innovation technique, créativité dans les formats, interactivité avec le consommateur et mise en valeur des asset des marques...." : la technologie Sync2Ad a été développée pour "répondre aux besoins des marques", argumente Maxime Joly, directeur commercial de Visiware.

Pour "vivre la pub" sur un mode interactif, de multiples écritures sont possibles : selon leurs objectifs de branding ou de business, les annonceurs peuvent opter pour du brand content afin d'amplifier le storytelling du spot TV ou bien déployer des actions e-commerce pour générer des achats d'impulsion (demande d'essais, promotion, couponing...), du retargeting, du lead.

Un dispositif a priori ROIste

Selon Visiware, le jeu en vaut la chandelle. Les chiffres avancés dans le communiqué de presse tendent à prouver l'efficacité de ces dispositifs second écran : le taux de clic moyen serait de 15% quand le taux de conversion afficherait une croissance de 50 à 84%. Autre indicateur signifiant : la recherche sur la marque bondirait de 25 à 50%.

Mondadori Publicité a choisi sa marque Closer pour expérimenter la solution, avant de l'étendre à ses autres applications médias. " Pour démarrer, nous avons ciblé Closer, qui est notre marque la plus puissante sur le Web avec plus de 5 millions de téléchargements d'applications sur le mobile ", rapporte Alexandre Hadjian.

Le second écran : un fort potentiel

Avec cette innovation, Mondadori Publicité prend acte du développement du second écran dans les pratiques de consommation média pour en exploiter au mieux le potentiel. Selon "Gfk's Connected Consumer" paru en septembre 2014, 64 % des téléspectateurs utilisent un second écran en regardant la télévision. Parmi ces "dual screeners", 38% demandent que la publicité soit mieux ciblée et 24% aimeraient pouvoir acheter directement les produits depuis leur mobile. De fait, le second écran crée un lien direct entre les marques, les consommateurs et les commerçants. Ainsi, pour Maxime Joly, "la technologie Sync2Ad permet d'aller beaucoup plus loin en mesurant précisément l'impact du spot et en faisant entrer le média TV dans une logique de ROI immédiat".

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Article écrit par Channable

Channable

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ? Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Le nombre de marketplaces actives en France ne cesse d’augmenter, tout comme le volume de ventes qui y sont réalisées. Aujourd’hui, on estime [...]

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

Sponsor du tapis bleu qui longe la croisette lors des Cannes Lions 2017, et "compagnon de route du quotidien" de 7,9 millions de Français, Waze [...]

Quel futur pour l’email marketing ?

Article écrit par Espace Direct

Espace Direct

Quel futur pour l’email marketing ?

Quel futur pour l’email marketing ?

Le succès et l’efficacité de l’email marketing se confirment d’années en années. Et d’ailleurs 70% des gens* pensent que l’email sera toujours [...]