Recherche

[Cannes Lions] Rencontre avec Andrea Stillacci de l'agence Herezie pour son Lion d'Or

Publié par le - mis à jour à
[Cannes Lions] Rencontre avec Andrea Stillacci de l'agence Herezie pour son Lion d'Or

Créée il y a quatre ans, Herezie est une des rares agences indépendantes à décrocher un prix, en l'occurrence le Lion d'Or Presse pour sa campagne Miyabi. Rencontre avec son directeur de la création, Andrea Stillacci.

  • Imprimer

Avec plus de 5 000 campagnes en compétition pour la catégorie Presse et 18 Lions d'Or attribués, Andrea Stillacci, cofondateur et directeur de création de l'agence Herezie n'est pas peu fier d'en avoir décroché un qui récompense sa campagne menée pour les couteaux japonais haut de gamme Miyabi, " The beauty of sharpness ".


Pourquoi selon vous le jury a-t-il décidé de récompenser votre campagne " The beauty of sharpness " ?

Le jury a récompensé la synthèse parfaite que nous avons réussi à faire entre le produit et son résultat. La campagne ne montre pas le couteau mais pourtant, il est là, rappelé par le travail artisanal qui en montre le résultat sous la forme d'un triptyque visuel qui met en avant le produit final.

Cette campagne presse fonctionne comme une démonstration produit tout en transmettant les valeurs de la marque premium qu'est Miyabi : la transparence, l'élégance, l'épure et la précision. La campagne pour la coutellerie signée Zwilling J.A Henckels, synonyme de qualité suprême partout dans le monde, devait transmettre cette idée que la haute couture de la coupe, c'est le couteau japonais.

Cette opération n'a nécessité ni post-production, ni effet numérique comme la 3D. Tout est vrai et artisanal et je pense que le jury a récompensé certes la qualité de l'idée mais aussi et surtout celle de son exécution car, en matière de créativité publicitaire, si l'idée est essentielle, la réalisation et la mise en scène (le "craft") comptent tout autant.


Qu'est qu'un Lion d'Or apporte à une agence comme la vôtre ?

Avant tout de l'enthousiasme et de l'énergie ! Cela confirme que nous allons dans la bonne voie. Nous sommes d'autant plus fiers qu'il y a peu d'agences indépendantes primées. Pour nos clients, c'est aussi une fierté de travailler avec une agence qui gagne un Lion. Quel meilleur label de qualité y-a-t-il ? Enfin, en interne, cela nous permet de séduire et d'attirer les meilleurs créatifs.


Que pensez-vous de cette édition 2014 ?

La qualité des idées m'a frappé. Deux campagnes précisément m'ont bluffé : celle hollandaise de Sweetie qui a reçu deux Lions d'or (cyber et média) et celle de Nivéa qui a reçu le Grand prix Mobile pour son bracelet connecté.

"Sweetie" vise à attirer l'attention sur le tourisme sexuel des enfants via webcam : l'agence a créé pour l'association Terre des hommes une petite fille virtuelle âgée de 7 ans baptisée Sweetie et qui paraît vraiment réelle. Cet avatar en 3D a permis de tracer des pédophiles dont les datas ont ensuite été remises à la police.



Nivea s'appuie sur la technologie en créant un bracelet connecté. Pour permettre aux parents de profiter de la plage sans craindre d'égarer leurs enfants, une agence brésilienne a créé pour Nivea un bracelet à découper dans des pubs presse et à accrocher au poignet des enfants qui est relié à une application mobile. Ainsi, les parents sont alertés lorsque les enfants s'éloignent. Une idée innovante et qui s'inscrit dans les valeurs de la marque de crème solaire que sont le "care" et la protection.




[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

[MarketingA20ans] Ils ont 20 ans et parlent de marketing

Comment les jeunes voient-ils l'avenir du marketing? La rédaction est allée à la rencontre d'étudiants. Futurs décideurs, ce sont eux qui feront [...]