Recherche

Ad exchange : le phénomène émergent de 2012

Publié par le | Mis à jour le
Ad exchange : le phénomène émergent de 2012

Plus une conférence ni un colloque consacré à la publicité sur Internet sans que l'on évoque la vente de display aux enchères et en temps réel via les plateformes d'ad exchange. Retour sur quelques annonces du début du mois décembre.

  • Imprimer

Plus une conférence ou un colloque consacré à la publicité sur internet sans que l’on n’évoque la vente de display aux enchères et en temps réel (RTB, pour Real Time Bidding) via les plateformes d’ad exchange. 

Du côté des agences médias : Aegis Media revendique la place de premier acheteur sur les plateformes d’ad exchange avec son trading desk Amnet, lancé en mars en France. Le groupe gère au quotidien des centaines de campagnes sur les ad exchanges pour des clients des secteurs des télécommunications, du voyage, de la banque, du gouvernement, de la beauté, de la distribution…

Cadreon, le trading desk lancé en mai par Mediabrands, a dépassé en novembre le milliard d’impressions commercialisées en RTB grâce à une cinquantaine de campagnes issues d’une vingtaine d’annonceurs. Le groupe travaille avec ses homologues américains sur une adaptation des techniques d’ad exchange sur la vente de publicité télévisée.

Du côté des plateformes d’adexchange : Après quatre mois de fonctionnement, La Place Media indique que "plus de 10 000 annonceurs individuels ont enchéri" sur ses offres. En 2013, la plateforme entend qualifier l’audience de l’ensemble de ses sites grâce à un accord en cours de finalisation avec un partenaire technologique. Elle annonce le lancement d’une offre mobile pour le deuxième semestre 2013.

Microsoft Advertising Exchange préfère miser sur la vidéo, qui "tire le marché du digital" alors que le mobile ne représente qu’une part encore très faible de ce marché. Google teste aussi depuis six mois les enchères sur vidéo in stream en HTD.

Christine Monfort