Ratecard En partenariat avec

Évian et BETC doublement primés au Grand Prix de la Communication extérieure

Publié le par

Après avoir visionné 228 campagnes d'affichage, le jury du Grand Prix de la Communication extérieure organisé par l'UPE, avec Kantar Media, a décerné sept prix et cinq mentions. Le Grand Prix couronne Évian et BETC. La campagne “T-shirts” remporte également le prix du grand public.

Évian et BETC doublement primés au Grand Prix de la Communication extérieure

Deux jours de visionnage à Vienne pour le jury du 39e Grand Prix de la Communication extérieure réunissant  18 publicitaires (*), sous la présidence de Mercedes Erra (BETC). La présidente du jury a rappelé l'importance de ce grand prix, organisé par l'Union de la Publicité Extérieure: “La création est un métier difficile et ce prix continue de croire dans la création. Les créatifs parlent ici car ils sont entre eux. C’est un hommage au pouvoir de la publicité.”

Le jury a visionné 228 campagnes d'affichage pré-sélectionnées par Kantar Media et les membres de l'UPE. Comme chaque année, la nostalgie était présente: “c'est une mauvaise année”, “il ne faut pas décerner un grand prix”... Et les débats furent parfois houleux mais/et passionnants. La campagne SNCF Lyon/Bruxelles (TBWA) qui invitait les 21 et 22 septembre dernier les Lyonnais à “passer une tête à Bruxelles” (grâce à un mobilier interactif), d'abord retenue, a ensuite été écartée car l'annonceur et l'agence n'avaient pas fait appel à un réseau d'afficheur membre de l'UPE. Finalement, le second jour, Éric Holden (TBWA) membre du jury, a claqué la porte pour manifester sa désapprobation.

Quoi qu'il en soit et malgré cet incident (qui va donner lieu à de nouvelles règles de la part de l'UPE pour pouvoir accueillir ce genre d'opération de communication extérieure événementielle), le jury a sélectionné une “long list” de 37 campagnes puis une “short list” de 22 (**). Après le tiercé Évian/Eurostar/Ray-Ban, ainsi qu'une finale Eurostar/Évian, c'est la campagne des “T-shirts” qui a remporté le Grand Prix. Cette campagne a également reçu le Prix du grand public (un panel de 110 personnes réuni à Paris le samedi 10 novembre par Kantar Media). 

La campagne “T-shirts” d'Évian de BETC n'a pourtant pas fait l'unanimité, au départ. Certains membres du jury ont estimé qu'il s'agissait d'une campagne qui datait, certains lui préféraient la campagne  Évian “Je viens” sur le service de livraison à domicile. D'autres optaient pour la “force” et l'innovation de Ray-Ban, d'autres pour la brillance et le décalage d'Eurostar. 

Le mot de la fin à Gabriel Gaultier (Leg): “Pour une année de crise, on ne  s’en sort pas mal…”

(*) Les membres du jury

Valérie Accary (BBDO)
Olivier Altmann (Publicis)
Antoine Barthuel (M&C Saatchi Gad)
Bruno Delhomme (Blue AM)
Benoît Devarrieux (Les Ateliers Devarrieux)
Gabriel Gaultier (Leg)
Pascal Grégoire (La Chose)
Eric Holden (TBWA)
Michel de Law (Ogilvy)
Xavier Real del Sarte (Y&R)
Stéphane Renaudot (Australie)
Pierre Reiss (Mc Cann)
Jean Francois Sacco (Rosa Park)
Andrea Stilacci (Herezie)
Anne-Cécile Tauleigne (Saatchi & Saatchi)
Sylvain Thirache (SID Lee Paris)
Frédéric Winkler (JWT)
Stéphane Xibberas (BETC Euro RSCG)

(**) 22 campagnes de la short liste
Évian, SNCF Lyon, Fondation Abbé-Pierre, Le Mouv, Mc Do, Canal Play, Innocence et Dangers, Smart, SNCF Allo, France 3,  Surfrider Org, Ricard, “Je viens” Évian, SNCF Intercités, SNCF, Eurostar, France Inter, Ray-Ban, Canal+, Thalys, Ni putes ni soumises,

Le Palmarès

Grand Prix : Évian (BETC Euro RSCG)

Les 7 Prix
Le Mouv' (DDB)
Smart (CLM/BBDO)
Évian “Je viens” (BETC)
Évian  "Tee-shirt" (BETC)
Eurostar (Leg)
Ray-Ban (Marcel/Publicis)
SNCF “Incivilités” (TBWA)

Les 5 Mentions
Eurostar JO (Leg)
Surfrider (Y&R)
Ricard (BETC)
Canal+ Cinéma (BETC Euro RSCG)
Thalys (Rosapark)