Recherche

Social Media Academy : comment aborder une formation aux réseaux sociaux

Publié par / Avec la Marketplace le | Mis à jour le

Les entreprises ont tout intérêt à encourager l’usage des réseaux sociaux chez leurs collaborateurs. Elles doivent s’assurer qu’ils seront capables d'en tirer le meilleur dans un contexte business, ce qui implique qu’ils soient correctement formés. Voici trois points à respecter avant de se lancer.

  • Imprimer

Les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur activité, ont tout intérêt à encourager l’usage des réseaux sociaux chez leurs collaborateurs. En premier lieu, parce que la réputation d’une entreprise est largement définie par les personnes qui la représentent. Par conséquent, avoir à disposition l’ensemble de ses collaborateurs pour communiquer sur les prises de paroles et expertises de l’entreprise permet d’amplifier considérablement leur portée. On parle alors d’Employee Advocacy.

Mais également parce que les réseaux sociaux permettent de recueillir de nombreux insights sur leur secteur, de réseauter, d’engager directement les clients, de prospecter et de partager son expertise. Tout cela fournit de précieux outils aux commerciaux pour améliorer leur performance et atteindre leurs objectifs. On parle ici de Social Selling.

Enfin, si l’entreprise souhaite réellement accélérer sa transformation digitale, cela passe avant tout par la « digitalisation » de ses collaborateurs. Elle doit s’assurer qu’ils seront capables de tirer le meilleur des réseaux sociaux dans un contexte business, ce qui implique qu’ils soient correctement formés. Voici trois points à respecter avant de se lancer.

Les retours aux fondamentaux

Première chose à considérer lors du lancement d’une initiative de Social Media Academy : tout le monde n’a pas nécessairement une connaissance approfondie des réseaux sociaux (quelques-uns sont même novices). Il peut donc être judicieux de commencer par les bases pour ceux qui en auraient besoin. Le but des formations « back to basics » doit donc être de couvrir toutes les spécificités et caractéristiques de chaque réseau social ainsi que de clarifier comment ils se différencient en termes de longueur de message, d’audience et de ton.

S’adapter aux différents services de l’entreprise

L’usage des réseaux sociaux n’est pas le même pour un responsable marketing, un commercial, un recruteur, un chef de produit… Il diffère selon les multiples fonctions de l’entreprise. C’est pourquoi il est conseillé d’adapter sa formation à chaque département pour définir précisément les leviers clés à utiliser en social media. Pour le commercial, il s’agira de le transformer en social seller : par exemple lui permettre de comprendre comment utiliser le social listening pour se tenir au courant des dernières tendances de l’industrie, ou comment utiliser Linkedin pour trouver et adresser de nouveaux prospects. Pour le responsable marketing, le social listening lui permettra de mieux comprendre les audiences de la marque, de l’écosystème, d’identifier les influenceurs, de tirer le meilleur des groupes de discussions Linkedin.... et ainsi de mieux adapter les prises de paroles de l’entreprise, mieux engager ses publics... Il s’agit de répondre à de multiples problématiques : est-ce que vos chargés événementiels utilisent les listes Twitter ? Est-ce que vos managers seniors publient sur des blogs pour mettre en valeur leurs expertises ? etc. Les exemples sont déclinables à l’infini en fonction du métier de la cible.

Procéder par étapes

Implémenter une formation aux réseaux sociaux qui adresse une grande variété de besoins et d’objectifs est une démarche délicate qui nécessite de procéder par étapes. Cela est d’autant plus vrai pour les grandes entreprises qui cherchent à atteindre un certain niveau de maturité pour leurs collaborateurs sur un sujet qui évolue sans cesse. Il est possible de créer un dispositif évolutif comme cela a déjà pu être fait dans de nombreuses entreprises. Sage, par exemple, a lancé un programme global de Social Media Academy à travers le #sociableday : un premier live destiné à l’ensemble des collaborateurs répartis dans 23 pays a permis de transformer les 13 000 employés en ambassadeurs sur les réseaux sociaux. Tout au long de l’année, des Social Coffee viennent animer les collaborateurs autour d’un programme de formations très complet. Enfin, la marque s’appuie sur une solution d’Employee Advocacy (Sociabble) pour accompagner l’ensemble des collaborateurs sur les usages.

Tribune de Guillaume Mikowski, DG de Brainsonic

Article publié par :

Brainsonic

Brainsonic est une « Blended Agency » de plus de 100 personnes, qui combine étroitement compétences éditoriales, créatives et techniques. L’agence a su séduire et fidéliser plusieurs grands groupes comme Airbus, Asus, AXA, Bouygues, BNP Paribas, EDF, Edenred, France Télévisions, Kering, Microsoft, Société Générale, Sage...

Plus d'informations sur cette société
Future of Social Media

Future of Social Media

Future of Social Media

Cette conférence réunira 350 décideurs (CMO, CDO, responsables de la transformation digitale et des réseaux sociaux) autour de 40 intervenants [...]

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Le réseau social Twitter a annoncé, fin septembre, de nouvelles fonctionnalités pour aider les marques à adresser leur relation client en ligne. [...]

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter annonce l'arrivée de deux nouveaux services - les "messages de bienvenue" et les "réponses rapides" - offrant aux marques la possibilité [...]

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

A l'occasion des 20 ans de Marketing Magazine, ceux qui font chaque jour la publicité (agences, annonceurs et réseaux sociaux) nous ont livrés [...]

Viadeo : l'échec du réseau social français

Viadeo : l'échec du réseau social français

Viadeo : l'échec du réseau social français

Le réseau social professionnel français vient d'être mis en redressement judiciaire. Viadeo souffre notamment des 23,3 millions d'euros de pertes [...]