Recherche

PME et applications mobiles : les derniers chiffres

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Clutch a publié des chiffres relatifs aux petites et moyennes entreprises et leur intérêt pour le développement d’applications mobiles. En moins d’un an, si on en croit leur étude, la tendance est nettement à la hausse. Explications.

  • Imprimer

L’étude qui nous intéresse aujourd’hui a été menée auprès de 355 propriétaires de petites et moyennes entreprises, aux USA (source). Des résultats qui sont basés sur des observations outre-Atlantique mais qui peuvent nous aider à appréhender le marché français ; quand on sait combien les Etats-Unis sont précurseurs en matière d’adoption des nouvelles technologies. 

L’une des informations les plus encourageantes qu’on peut souligner d’emblée : si un peu moins de la moitié des entreprises observées pour l’étude sont aujourd’hui dotées d’une application mobile (42 %), la transition s’accélère. Clutch avance même la prédiction d’un bond considérable pour atteindre les 67 %, d’ici la fin 2017. Pour la plupart des PME, il ne fait pas non plus de doute qu’une application mobile est un outil valable ; en 2016, la moitié des sondés indiquaient n’être vraisemblablement pas intéressés par la création d’une application, en 2017 il n’étaient plus seulement que 35 %.


La confiance entre petites et moyennes entreprises et mobile s’établit semble-t-il au fur et à mesure que le marché se développe et que les premiers retours sur investissement se font ressentir. Ainsi, parmi les raisons invoquées pour créer aujourd’hui son application mobile pour une PME :
- l'augmentation des ventes arrive en tête (pour 39 % des interrogés)
- c’est aussi une façon de se positionner face à la concurrence (22 %)
- sans oublier la possibilité d’offrir un meilleur service client (30 %).

Aujourd’hui l’argument de vente a de moins en moins la suprématie. C’est qu’il ne suffit plus d’être sur mobile pour être sur mobile. Si de plus en plus de PME développent leur application mobile, pour se démarquer, l’enjeu devient la valeur ajoutée. C'est ce qui fait la différence côté satisfaction client, avec des fonctionnalités qui influent directement sur la rétention client.

Rien d’étonnant finalement à ce qu’on retrouve alors parmi les fonctionnalités phare pour les petites et moyennes entreprises l’intégration “sociale” (20 %). Si la dimension vente talonne évidemment de près l’engagement, il est néanmoins révélateur que la dimension “app sociale” se hisse en première position des fonctionnalités clé pour une app de PME. 

La personnalisation est également une dimension plébiscitée (15 %), l’application devra pouvoir refléter l’identité de l’entreprise, vient ensuite la fidélisation (13 %), les services autour de la localisation (12 %) et enfin les notifications push (11 %). De sorte que si on additionne toutes les fonctionnalités relatives à l’engagement, elles arrivent loin en tête devant la dimension strictement commerciale : le paiement sur mobile ne représente alors que 19 % contre 43 % pour les fonctionnalités engageantes (connexion avec les réseaux sociaux, UGC, notifications push, ou encore alertes géolocalisées). La fidélisation se situant finalement à mi-chemin entre les deux, avec tout à la fois des outils pour booster ses ventes (incitation, coupons) et des options sociales (partage sur les réseaux sociaux pour gagner des points par exemple, etc.).

Dans le cas d’une PME se pose enfin une question en particulier : celle des ressources, qu’il s’agisse du temps à impartir au projet d’application comme du budget à y consacrer, les deux étant tout aussi importants. A cet égard, l’étude menée par Clutch révèle qu’une bonne partie des PME s’appuie sur des ressources en interne pour le développement (49 % exactement), un chiffre à pondérer en fonction de la taille de l’entreprise et de l’âge des employés.

Ainsi, les entreprises de moins de 10 employés seraient moins susceptibles de développer une application mobile tandis que plus de la moitié des PME de plus de 10 employés ont déjà créé leur application mobile. Pour ce qui est du facteur âge, plus les propriétaires de PME sont jeunes (âgés de moins de 45 ans) plus ils sont enclins à créer une app (le ratio s'en trouve même doublé). 

On notera que la réputation des générateurs d’application et la diversification / perfectionnement de l’offre app builder joue sûrement sur la tendance à se tourner vers la réalisation d’une app en interne. Il en effet plus facile de mobiliser des ressources internes à son entreprise quand on fait appel à une solution de développement qui ne nécessite pas de connaissances techniques préalables. A ce titre, 40 % des sondés se sont tournés vers un générateur d’application

Les propriétaires de PME qui se tournent vers des ressources externes (agences, freelance) invoquent quant à eux la volonté de bénéficier de conseils d’experts, notamment en matière de connaissance du marché et des dernières tendances mobile.
 

Néanmoins, quelle que soit la solution adoptée, ne perdez pas de vue ceci : personne ne connaît mieux que vous votre entreprise et vos clients. C’est à vous et à vous seul qu’il appartient de déterminer si une application mobile est adaptée pour votre activité et d’envisager à quelle problématique elle doit répondre. Pour vous guider, vous pouvez vous en référer à notre livre blanc pour bien définir votre concept “un guide pour démarrer la création de votre app”, disponible gratuitement ici

Autres articles proposés

3 stratégies pour capter une audience de plus en plus mobile

Article écrit par GoodBarber

GoodBarber

3 stratégies pour capter une audience de plus en plus mobile

3 stratégies pour capter une audience de plus en plus mobile 3 stratégies pour capter une audience de plus en plus mobile

Quel que soit votre domaine d’expertise, il ne fait plus de doute que diffuser son contenu et / ou ses services sur mobile est la meilleure [...]

Marketing émotionnel : votre meilleure arme pour 2017

Article écrit par GoodBarber

GoodBarber

Marketing émotionnel : votre meilleure arme pour 2017

Marketing émotionnel : votre meilleure arme pour 2017

Après une année 2016 marquée par des évènements déstabilisants, pour ne pas dire choquants, nous sommes nombreux à espérer que 2017 se place [...]

Pourquoi faudrait-il se méfier des diplômés en marketing?

Article écrit par GoodBarber

GoodBarber

Pourquoi faudrait-il se méfier des diplômés en marketing?

Pourquoi faudrait-il se méfier des diplômés en marketing?

Evidemment la question n’est pas de nous ! Elle est issue d'un article qui a tout pour faire grand bruit et qui nous vient du site d'information [...]

Content marketing et applications mobiles, un duo gagnant ?

Article écrit par GoodBarber

GoodBarber

Content marketing et applications mobiles, un duo gagnant ?

Content marketing et applications mobiles, un duo gagnant ?

Il en va de la création d’une application mobile comme de la gestion de sa stratégie de contenu marketing. C’est sûrement pour cette raison [...]

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

Article écrit par GoodBarber

GoodBarber

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

Mobile World Congress : le marketing de proximité à l'honneur

C’est la 5ème année déjà que notre équipe participe au Mobile World Congress. L’occasion d'évoquer le thème phare de l'édition 2017, “le marketing [...]