Recherche

Optimisation de la conversion : ne négligez pas l’impact du temps de chargement !

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Dans notre quête perpétuelle pour améliorer la conversion de nos sites web, nous oublions trop souvent de nous intéresser à la vitesse de chargement. Les conséquences d’un tel oubli, parfois insidieuses, sont pourtant loin d’être négligeables. Illustration.

  • Imprimer

Sur internet, la vitesse de chargement n’est pas une option. C’est une condition sine qua non au succès de votre site web. “Don’t launch features that slow us down” confirme d’ailleurs Google dans son Gospel of Speed, l’article rappelant que la vitesse est profondément inscrite dans l’ADN de ce géant du web… Ainsi que dans ses attentes vis à vis de tous les éditeurs de sites !

Pourtant, nombreux sont ceux qui ignorent encore - ou ont oublié - cet impératif de vitesse, alors que souvent les premières optimisations à apporter sont très abordables. Même parmi les utilisateurs de notre solution de test de performance web, beaucoup découvrent des résultats largement perfectibles, et peuvent le plus souvent dès la première utilisation déclencher des actions simples pour accélérer leurs pages web.

Mais pourquoi les problèmes les plus évidents sont-ils si répandus, alors qu’ils ralentissent dramatiquement le chargement des pages, dégradent l’expérience utilisateur et plombent donc les taux de conversion ? Les explications sont nombreuses. En voici quelques unes :

  • La vitesse d’affichage d’un site web est un sujet complexe à appréhender de manière globale. En bref, il n’existe pas une pédale d’accélérateur pour votre site ! L’amélioration des performances web peut impliquer la maîtrise de nombreux éléments parfois très techniques.
  • Le temps de chargement d’un site internet fait rentrer en compte de nombreux métiers et de nombreux interlocuteurs, y compris des ressources externalisées ! (configuration des serveurs, infrastructure, développement applicatif, intégration du design, etc.).
  • On peut tout simplement ne pas se rendre compte du problème ! En effet, trop nombreux sont les responsables qui limitent leur perception de cet enjeu à leur propre expérience : la visite du site web à travers la connexion de l’entreprise, souvent dans des conditions bien plus favorables que la moyenne française (24% des Français disposent encore aujourd’hui d’un accès internet avec un débit inférieur à 4Mbps !).

Temps de chargement : des impacts à ne pas négliger

Nombre de professionnels ont alors tendance à se concentrer sur des leviers d’optimisation maîtrisés. Et oublient trop facilement la notion de vitesse de chargement et ses nombreux impacts sur la réussite des sites web. Pourtant, les exemples d’optimisations couronnées de succès ne manquent pas. Comme celui d’Etam qui en 2015 est parvenu à faire grimper de 20% son taux de conversion en réduisant le temps de chargement de ses pages web de 700ms !

“Speed isn’t just a feature, it’s the feature”. Ce nouvel extrait du Gospel of Speed de Google rappelle sans équivoque que la vitesse de chargement est une propriété indispensable à votre site web pour délivrer votre service à vos visiteurs dans un délai qui leur paraîtra acceptable. Et force est de constater que la marge de manoeuvre est étroite  : face à un écran, notre capacité de concentration est très courte. Quelques secondes d’attente suffisent pour qu’une majorité d’internautes désertent vos pages web.

L’attractivité de votre site internet est à coup sûr au centre de vos préoccupations. Pour améliorer ce potentiel de séduction, vous avez certainement pris soin d’enrichir vos pages de nombreux contenus, services et visuels. N’êtes-vous pas allés trop loin en la matière ? Le ralentissement de vos pages induit par ces enrichissements risque bien d’annihiler les bienfaits attendus, voire pire…

Penser “Speed First”

Il n’est pas question pour autant de tout sacrifier au nom de la vitesse de chargement, mais d’en faire un sujet de premier plan. Bref, penser “Speed First”, pour chaque évolution de vos pages web. C’est à dire :
avoir conscience des impacts possibles en matière de temps de chargement et les réduire autant que possible.
En cas de ralentissement significatif s’interroger sur la pertinence de cette évolution (ce que l’on apporte aux visiteurs justifie-t-il l’attente supplémentaire provoquée ?).

Exemples :

  • Vous souhaitez diversifier les sources de revenus de votre site web en intégrant une solution de monétisation de votre audience. Or, cette solution entraîne un ralentissement de vos pages d’une seconde. Êtes-vous certain que la perspective de revenus supplémentaires justifie le risque de dégradation pour votre source principale de revenus ?
  • Vous réfléchissez à intégrer un outil de chat pour favoriser la transformation sur votre site : de combien de dizaines ou centaines de millisecondes cet outil ralentira vos pages ? Est-ce un délai acceptable par rapport au service supplémentaire rendu à vos utilisateurs et à l’impact positif que vous en attendez sur votre transformation ?

Penser “Speed First” vous amènera par ailleurs à réduire systématiquement les impacts de ces évolutions sur la vitesse de chargement. Ce qui se traduira par des optimisations techniques de vos contenus (compression de vos images, etc.). Dans le cadre de l’exemple précédent, cela pourra impliquer la recherche d’une régie publicitaire plus rapide.

Sans ce souci constant d’optimisation, les sites web finissent inexorablement par devenir trop lourds et trop lents. Avec son lot de conséquences négatives sur leur efficacité commerciale. En pensant Speed First, vous éviterez bon nombre de ces pièges quotidiens. Mais surtout, en mesurant les impacts de chaque évolution de votre site sur vos performances web, vous replacerez l’expérience utilisateur de vos internautes au top de vos priorités. Un prérequis pour ne pas voir s’effondrer tout le reste de votre travail d’optimisation de la conversion.

Reste à définir et mettre en place une stratégie adaptée pour surveiller les performances web de vos pages. En la matière, Dareboost figure parmi les solutions les plus complètes du marché et orientées vers la collaboration entre les différents métiers du web (tableaux de bord personnalisables pour les décideurs, expertise technique pour les développeurs).

Autres articles proposés

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Article écrit par Dareboost

Dareboost

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

Mesurer sa vitesse d'affichage : optez pour les tests comparatifs

L’analyse des résultats des tests de vitesse de ses pages web peut s’avérer ardue, surtout lorsque l’on est pas expert technique. Pourquoi alors [...]