Recherche

Mailjet présente Forest

Publié par / Avec la Marketplace le | Mis à jour le

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Forest.

  • Imprimer

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Depuis 2011, ce startup studio spécialisé dans les entreprises SaaS permet aux jeunes pousses prometteuses d'accélérer leur développement en leur mettant à disposition un environnement de travail dynamique et une équipe expérimentée pour les conseiller. La dernière fois, nous parlions de Briq et cette semaine nous donnons la parole à Forest.

Quel est le produit ou service de votre startup ?

Forest est la première interface d’admin en mode SaaS. La solution se branche directement sur les datas générées par tout type d’application et permet de : visualiser sa data de manière simple et efficace, déclencher des actions comme un remboursement, un changement de mot de passe, l’ouverture d’un ticket de support, et de collaborer avec toute son équipe en générant des workflows.

Forest offre donc une solution à même d’aider les équipes techniques, en leur épargnant du temps de développement sur le back-office de leur application, ainsi que les équipes commerciales, en leur permettant de visualiser les statistiques clés et de centraliser et coordonner leurs actions. Forest souhaite faire le pont entre les deux pôles – technique et commercial – de toute entreprise ayant une part – ou la totalité – de son business généré via un site ou une app. De plus, en simplifiant la gestion des opérations, Forest souhaite également permettre aux entreprises d’accélérer leur développement../Downloads/dashboard-forest.png

Comment est née votre startup ?

Forest part d’un constat simple : toute entreprise gérant un site ou un app requiert un backoffice, et pas moins de 80% des features que comporte un backoffice classique sont nécessaires sur n’importe quel autre backoffice. Les équipes techniques sont donc inlassablement en train de construire des interfaces custom pour un besoin et une solution qui pourrait tout aussi bien être servie en mode SaaS. Et en ce qui concerne les 20% de besoins spécifiques, Forest laisse la main aux développeurs afin qu’ils puissent au mieux traiter les spécificités de l’activité de leur entreprise.

Créé par Sandro Munda en 2016 au sein d’eFounders, startup studio spécialiste du SaaS, Forest vise donc le leadership sur une verticale assez peu desservie d’un point de vue outil et assez oublié d’un point de vue technique, les équipes préférant se consacrer aux features qui seront vues et utilisées par le client. Un pari osé, remettre l’interface d’admin au goût du jour et au cœur de l’activité de l’entreprise, qui a convaincu ses premiers clients – et inspiré l’équipe.

Quelle est l’équipe qui se cache derrière votre startup ?

Forest compte deux challenges propre à son secteur d’activité : d’une part la création d’un outil simple à déployer et à customiser pour les développeurs, de l’autre un travail d’évangélisation et de vente auprès des principaux utilisateurs de la solution, à savoir les équipes en charge des business operations (comprendre équipe commerciale, support, logistique, etc…).

Sandro, fondateur et CEO de Forest, mène l’équipe technique vers la création d’une plateforme capable de tenir compte des problématiques liées au déploiement d’une solution unique dans des environnements techniques différents à la fois en terme de technologie (Rails, NodeJS) que de databases (MySQL, Postgres, MongoDB). Tandis que les équipes commerciales s’attèlent à la partie positionnement, évangélisation, vente, et après-vente de la solution auprès de ses utilisateurs – et en compte déjà plus de 200. La spécificité de Forest : traitant d’un projet très « tech », tous les membres de l’équipe, tant techniques que commerciaux, ont un bon bagage en terme de développement.

/Users/jonathancostet/Desktop/Photos EF/EFDT AMCRT/Photos (1)/P5180129.jpg

Quel est votre marché (concurrence, cible, données chiffrées sur le marché) ?

Forest est le premier software en son genre. Les alternatives sur le marché se résument en réalité à des interfaces d’administration rudimentaires (type phpMyAdmin) – qui sont adaptés à un usage individuel, mais peinent à scaler – et une interface d’administration 100% fait-maison – qui sont en général assez peu prioritaires pour les équipes de développement et sont couteuses à créer puis maintenir. Forest se place donc comme une classe de produit à part : sans marché structuré sur lequel s’avancer, mais avec un problème universel rencontré par les équipes de développement et les équipes business dans n’importe quelle entreprise digitale.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Forest souhaite tout d’abord élargir le panel d’intégrations : c’est notamment grâce à ses intégrations avec des services tiers que Forest permet des actions comme ouvrir un ticket de support (Zendesk) ou valider une demande de remboursement (Stripe). A mesure que celles-ci deviendront plus nombreuses, la puissance de l’outil Forest s’en verra décuplée.

A terme, Forest souhaite également permettre aux équipes de synchroniser leurs actions avec plus de simplicité. Grace à de la gestion de workflow permettant d’attribuer des actions à différents membres de son équipe, Forest souhaite devenir le one-stop-shop pour toutes les opérations de l’entreprise. Et ainsi leur permettre de se concentrer sur ce qu’elles savent faire le mieux : émerveiller leurs clients.

Autres articles proposés

Un oeil dans le rétroviseur : l'histoire de Mailjet

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Un oeil dans le rétroviseur : l'histoire de Mailjet

Un oeil dans le rétroviseur : l'histoire de Mailjet Un oeil dans le rétroviseur : l'histoire de Mailjet

Aujourd'hui, Mailjet est une entreprise SaaS bien implantée dans le paysage européen, référence dans la création, l'envoi et le suivi d'emails [...]

MJML, le markup language de Mailjet, a un an

Article écrit par Mailjet

Mailjet

MJML, le markup language de Mailjet, a un an

MJML, le markup language de Mailjet, a un an

Tout webdesigner vous le dira : créer un email responsive en HTML est une vraie plaie. Certains développeurs peuvent y passer plusieurs jours. [...]

A la rencontre de l’équipage de Mailjet

Article écrit par Mailjet

Mailjet

A la rencontre de l’équipage de Mailjet

A la rencontre de l’équipage de Mailjet

Comme dans de nombreuses startups, une des devises de Mailjet est "Work Hard & Play Hard". Pourtant, le culture d’entreprise qui règne chez [...]

Mailjet à E-Marketing Paris

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet à E-Marketing Paris

Mailjet à E-Marketing Paris

Mardi 18 avril, à 10h15, Mailjet sera à E-Marketing Paris pour animer un atelier. Le sujet : Comment exploiter l'intégralité des emails envoyés [...]

Les investisseurs qui ont permis à Mailjet de décoller

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Les investisseurs qui ont permis à Mailjet de décoller

Les investisseurs qui ont permis à Mailjet de décoller

Au fil de son histoire, Mailjet a gagné la confiance d'investisseurs de renom. Grâce à cela, l'entreprise a pu croître rapidement et devenir [...]

Mailjet : la solution qui vous facilite l'emailing au quotidien

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet : la solution qui vous facilite l'emailing au quotidien

Mailjet : la solution qui vous facilite l'emailing au quotidien

La solution emailing Mailjet est conçue pour faciliter l'expérience de ses utilisateurs. De la création des messages au suivi de leurs envois, [...]

Mailjet, une startup française à la conquête du monde

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet, une startup française à la conquête du monde

Mailjet, une startup française à la conquête du monde

Après 7 années d’existence, trois levées de fonds et une croissance vertigineuse, Mailjet compte désormais 130 collaborateurs, 100 000 utilisateurs [...]

Mailjet présente Spendesk

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Spendesk

Mailjet présente Spendesk

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Spendesk.