Recherche

Dur, dur d’être cadre… Comment rallumer une réelle motivation ?

Publié par / Avec la Marketplace le - mis à jour à

Les actifs français sont beaucoup moins nombreux a` déclarer qu’ils sont motivés au travail (56 %) comparés aux actifs britanniques (78 %) ou allemands (à 80 %). Comment un cadre peut rallumer la flamme dans son équipe ?

  • Imprimer

« Comme un lundi », « métro, boulot, dodo », « il faut bien payer les factures » : autant d’expressions qui traduisent un manque de motivation pour le travail. Celui-ci aurait-il mauvaise réputation en France ? Selon une étude conduite par Viavoice en 2013, il s’avère que les actifs français sont beaucoup moins nombreux a` déclarer qu’ils sont motivés au travail (56 %) comparés aux actifs britanniques (78 %) ou allemands, les champions de la motivation professionnelle (à 80 %). Or la fonction d’un cadre consiste à faire en sorte que ses équipes accomplissent leurs tâches. En l’occurrence, et pour plagier Johnny Hallyday, le manager est donc celui qui doit (r)allumer le feu !

 

La motivation au travail commence par un état d’esprit créatif

 

Une des causes principales de la démotivation des salariés français, c’est  la « pression » (notamment managériale) et l’ambiance de travail (pour 25 % d’entre eux). Il est vrai que l’entreprise a des impératifs de résultats, des cibles de production et des quotas à atteindre. Elle peut aussi être soumise à la concurrence. Comme certains employés ont pu échouer par le passé à remplir un objectif (que ce soit au niveau personnel, scolaire ou dans un précédent travail), cela peut leur rappeler des mauvais souvenirs.

 

Alors vous pouvez effectivement mettre la pression à vos équipes. Le fouet, après tout, a fait ses preuves et a permis à des pharaons d’édifier des pyramides. Mais c’était il y a longtemps et c’était des pharaons.

Un cadre n’est pas un dieu-roi bien qu’il puisse (et qu’il doive sans doute) avoir de grandes ambitions.

 

Comment faire alors ? Eh bien, un quota ou une cible de production représentent un but visé, avec des obstacles mais aussi des opportunités. Si vous y réfléchissez un instant, vous avez là les éléments d’un jeu. Remplacer la pression par un esprit de jeu est un levier puissant pour mobiliser et fédérer vos équipes.

 

Utilisez des outils innovants

 

Entrons maintenant dans le concret. L’établissement et la coordination de la stratégie est clé pour remporter un jeu. Mais les réunions de travail passent souvent pour ennuyeuses. C’est le moment d’inviter le dessin dans vos meetings et d’utiliser des outils novateurs. Le premier d’entre eux est la facilitation graphique. Qu’est-ce donc ? Elle consiste à mettre en image l’objet des discussions sur une grande feuille blanche, à construire une représentation visuelle des observations et des pensées émises lors de la réunion. Plutôt qu’un procès-verbal long et laborieux, la facilitation graphique utilise non seulement le texte mais aussi l’image pour faire la synthèse des échanges d’une manière percutante et ludique.

exemple de facilitation graphique, une mise en image des réflexions et observations émises dans une réunion de travail

 

Un autre outil à utiliser pour dynamiser vos réunions de travail, c’est le mind mapping. Là encore, ça commence avec une grande feuille blanche au centre de laquelle on place le sujet de la réunion, le mot-clé à partir duquel va se déployer la réflexion et les échanges. A partir de ce noyau, des branches émergent avec d’autres mots-clés rattachés au premier, à la manière d’un arbre qui se développent dans plusieurs directions. Le mind mapping se veut un calque de la pensée associative afin de faire apparaître de nouvelles idées et interactions.

 

L’immense avantage de ces médias, c’est qu’ils permettent de rassembler tout le monde autour d’un même support et de solliciter la participation de chacun. Une facilitation graphique et un mind map se construisent à partir des idées proposées par chaque participant à la réunion. Cela suscite des échanges, le choc de points de vue et l’émergence d’un esprit d’équipe ! Ces nouveaux outils permettent d’augmenter le taux d’engagement des employés et ainsi d’accroître leur motivation au travail.

 

L’autre atout, c’est l’utilisation du dessin qui fait un retour en force dans le monde du travail. Il donne à la réunion un caractère ludique non seulement propice à l’engagement, mais aussi propre à créer cet esprit de jeu qui réveille le goût du challenge dans vos équipes.

Et vous voilà bien partie pour construire une pyramide sans fouet !

 

Elaborez une culture de la compétence

 

L’autre cause importante de démotivation des actifs français, c’est le sentiment de précarité. Ils sont 23% à exprimer la peur de perdre leur travail ou la peur pour l’avenir de son entreprise (contre 9 % en Allemagne et 8 % au Royaume-Uni). Nous avons même inventé un mot en France pour cristalliser cette menace : on appelle ça « l’ubérisation ». Le cadre doit non seulement trouver les moyens d’instaurer un esprit de jeu ; il doit également rassurer ses équipes.

 

Mais rassurer les employés ne consistent pas à leur donner une tape sur l’épaule en leur disant que « tout ira bien ! ». La confiance dans le travail vient de la compétence. La transformation digitale est un défi à relever mais c’est aussi une formidable opportunité pour développer de nouveaux savoir-faire. Cela commence par expliquer. Le cadre doit en coordination avec sa direction RH, faire de la pédagogie sur les nouvelles habitudes de consommation.

 

Capture d'écran d'une vidéo explicative dessinée, film qui donne de manière précise et concrète les avantages d'un produit ou d'un service à travers une histoire racontée.Concrètement, il existe là aussi de nouveaux outils et le premier d’entre eux est la vidéo explicative dessinée. Pour coordonner un changement, mettre en place de nouvelles pratiques ou un nouveau logiciel, la vidéo explicative dessinée permet à la fois de définir les notions clés en les illustrant, d’expliquer pourquoi un changement doit être fait et montrer comment ce changement est à l’avantage de l’employé et de l’entreprise. Et tout cela, encore une fois, de manière légère et amusante à travers le dessin.

 

L’autre élément clé de votre management est le module e-learning. Dans tous les domaines, les gens qui dominent leur profession sont ceux qui n’arrêtent jamais d’apprendre. Plus une personne est compétente, plus elle peut anticiper les changements de son métier. Un cadre doit se former et former ses équipes régulièrement. Parmi les différentes approches, il y a le microlearning, des capsules pédagogiques courtes (3 à 5 minutes) qui permettent d’intégrer avec souplesse la formation dans la journée de travail sans perturber la production ; et le blended learning qui mélange présentiel et formation à distance, prenant le meilleur de chaque pédagogie et permettant à l’entreprise d’économiser le coût de longues formations.

 

 

Le cadre est celui pour qui la routine n’existe pas. Il doit gérer en permanence les erreurs, retards et oublis, bref les impondérables avec rapidité et ingéniosité. Un esprit de jeu, une maîtrise des nouveaux outils et une culture de la compétence l’aideront à rétablir la motivation de ses employés et à développer le plaisir au travail. Vous aussi, partagez vos conseils dans les commentaires.  

 

Autres articles proposés

Content marketing et applications mobiles, un duo gagnant ?

Article écrit par GoodBarber

GoodBarber

Content marketing et applications mobiles, un duo gagnant ?

Content marketing et applications mobiles, un duo gagnant ?

Il en va de la création d’une application mobile comme de la gestion de sa stratégie de contenu marketing. C’est sûrement pour cette raison [...]

Ces 2 nouveaux rôles marketing indispensables à votre succès

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Ces 2 nouveaux rôles marketing indispensables à votre succès

Ces 2 nouveaux rôles marketing indispensables à votre succès

L’une des clés pour bénéficier des avantages offerts par le digital est d’avoir la bonne équipe en place. Découvrez la nouvelle vague de professionnels [...]

"Start-up Garage", l'incubateur parisien de Facebook à la Station F

"Start-up Garage", l'incubateur parisien de Facebook à la Station F

"Start-up Garage", l'incubateur parisien de Facebook à la Station F
Twitter/@TechCrunch
Anne Hidalgo, Sheryl Sandberg, Roxanne Varza et Xavier Niel (de g. à dr.) lors de la présentation de l'incubateur "Start Up Garage", mardi 17 janvier 2017.

Au coeur du futur campus parisien Station F, Facebook a lancé, mardi 17 janvier 2017, son propre incubateur de start-up, intitulé "Start-up [...]

[Infographie] Le Social Selling chez Microsoft

Article écrit par Brainsonic

Brainsonic

[Infographie] Le Social Selling chez Microsoft

[Infographie] Le Social Selling chez Microsoft

Dans cette infographie, découvrez les enjeux, les points clés ainsi que les résultats de la mise en place du programme de Social Selling chez [...]

#NRF17 Les 3 commandements des retailers en 2017

#NRF17 Les 3 commandements des retailers en 2017

#NRF17 Les 3 commandements des retailers en 2017

A quoi ressemblera l'avenir du commerce de détail ? Interrogés par la NRF à l'occasion du Big Retail Show, les retailers dégagent trois tendances. [...]

#NRF17 Les meilleurs concept stores de New York (1/2)

#NRF17 Les meilleurs concept stores de New York (1/2)

#NRF17 Les meilleurs concept stores de New York (1/2)

Le Big Retail Show 2017 a ouvert ses portes à New York. Nathalie Innocenti, dirigeante et fondatrice de Mission Capital Clients, revient pour [...]