Recherche

Magna Global prévoit +6,5% pour la pub mondiale en 2014

Publié par le | Mis à jour le
Magna Global prévoit +6,5% pour la pub mondiale en 2014

La France devrait enfin renouer avec la croissance (+1.2%). L'Asie devrait accélérer sa progression. Côté médias, les plus grands changements viennent de la montée des médias sociaux, plus particulièrement des médias sociaux mobiles.

  • Imprimer

Les prévisions publicitaires de Magna Global (groupe IPG Mediabrands) sont plus optimistes que celles de ZenithOptimedia : +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 et +1,2% pour la France.

Les principaux résultats :

- Au niveau mondial, les revenus publicitaires ont augmenté de +3,3% en 2013 à 381 milliards d'euros. Ce chiffre est en ligne avec les prévisions précédentes de Magna Global (+3,0% en juin 2013).

- En 2014, la croissance des recettes publicitaires mondiales devraient accélérer à +6,5% pour atteindre 429 milliards d'euros. Ce sera la plus forte croissance annuelle depuis le rebond de 2010 (+8,4%), qui suivait la récession de 2009. Les grands évènements sportifs de 2014 (Jeux olympiques d'hivers à Sochi, la Coupe du Monde de football au Brésil) ainsi que les élections de mi-mandat aux Etats-Unis contribueront à la croissance de la télévision (+7,7%), soutenu par une remontée des tarifs.

- En France, le marché publicitaire a diminué de -1,8% en 2013 ; soit une tendance proche de celle de 2012 (-2,5%). Les recettes publicitaires de la seconde moitié de l'année ont été plus fortes que la première, ce qui amène Magna Global à augmenter ses prévisions pour 2014 à +1,2% (contre -1,2% en juin). Les recettes publicitaires se sont élevées à 10,4 milliards d'euros, soit 10% de moins que le pic historique de 2008. Les recettes publicitaires des media numériques devraient rejoindre et dépasser celles de la télévision à la fin de 2015

- Aux États-Unis, les recettes publicitaires vont augmenter de +5,5% en 2014. C'est une performance relativement modeste dans une année paire normalement dopée par les élections de mi-mandat et les jeux olympiques d'hiver. En Europe occidentale, les recettes publicitaires ont diminué de -0,8% en 2013 à 99 milliards de dollars. Les dépenses et les prix des espaces ont atteint leur niveau le plus bas en 2013 mais nous nous attendons à une reprise en 2014 (+2,1%).

- Au niveau mondial, les médias numériques poursuivent leur croissance en 2013, avec des recettes publicitaires en hausse de 16% à 92 milliards d'euros, une part de marché mondiale de 24%. Les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter ont, à eux seuls, généré plus de 7 milliards de dollars en 2013, soit une croissance de 58%. Les médias sociaux sont aussi à la source d'un véritable bond en publicité mobile qui a presque doublé en taille (+85%) pour atteindre 14,2 milliards d'euros, soit 14% de toute la publicité en ligne.

- Toujours dans l'espace numérique, les technologies programmatiques sont en train de révolutionner l'achat media - y compris le "real-time bidding" (RTB) et d'autres plates-formes de transactions automatisées pour l'achat display et vidéo. Le marché atteindra 9,3 milliards d'euros à l'échelle mondiale cette année.

Commentaire de Vincent Létang, directeur International de la prévision chez Magna Global, et auteur de l'étude : "L'effet conjugué d'une stabilisation de la conjoncture économique, notamment en Europe, et le surcroit de dépenses publicitaires lié aux évènements télévisuels non-récurrents de 2014 devrait amener une accélération des recettes mondiales en 2014, et un retour à la croissance du marché français. Ce renouveau bénéficiera à la télévision et aux medias numériques (notamment dans ses composantes mobile, vidéo et sociales) mais ne suffira pas à inverser le déclin séculaire de la presse".

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche