Recherche

Médiamétrie fait évoluer la mesure d'audience TV

Publié par le

L'institut intégrera en janvier 2011 dans le Médiamat l'audience TV en différé (enregistrement et time-shifting).

  • Imprimer

Selon l'étude Global TV de Médiamétrie (vague 3 – avril-mai 2009), en France, plus d’un individu sur deux a regardé en 2009 de temps à autre des programmes en décalé, quel que soit le moyen utilisé. De même, plus d’un individu sur cinq a consommé occasionnellement de la catch-up TV, pour un programme manqué ou qu’il a souhaité revoir.

5,6 millions de foyers français, d'après l'étude Référence des Équipements Multimédias ; GfK - Médiamétrie (octobre-décembre 2009), sont équipés d’un PVR (Personal video recorder : lecteur DVD enregistreur à disque dur, décodeur numérique à disque dur, dont box ADSL) leur permettant d’enregistrer des programmes TV en mode numérique et également de pratiquer le time-shifting (léger différé). Ce qui correspond à une augmentation de plus d’un tiers en deux ans.

Pour intégrer ces évolutions, Médiamétrie fait significativement évoluer la mesure de l’audience de la télévision. Le différé sur le poste de télévision – enregistrement et time-shifting – sera en effet intégré début janvier 2011 dans la mesure de référence de la télévision. Une évolution qui a été décidée par les acteurs du marché en 2009 et rendue possible grâce à la technologie du watermarking déployée par l'institut dans la mesure d’audience de la télévision depuis fin 2008.