Recherche

Le marché du luxe d'occasion surfe sur le net

Publié par le | Mis à jour le

InstantLuxe.com publie la première étude réalisée sur les habitudes de consommation des amateurs de luxe d'occasion sur Internet.

  • Imprimer

InstantLuxe.com, site de revente de pièces de luxe sur Internet, publie la première étude réalisée sur les habitudes de consommation des amateurs de luxe d’occasion sur le Web. Effectuée auprès de 1 100 membres de sa communauté, cette enquête révèle qu’Internet est désormais une place incontournable du marché du luxe, notamment sur le segment de l’occasion. Pour ce public d’amateurs, consommateurs réguliers de produits de luxe (ils sont 71% à déclarer avoir déjà acheté un article de luxe neuf et 50% à en acheter entre un et trois par an), revendre un article de sa collection est devenu une pratique courante, inscrite dans un processus de renouvellement régulier de sa panoplie.
En effet, 62% des personnes interrogées déclarent avoir déjà revendu un article, majoritairement pour acheter un nouveau modèle.
Et c’est sur Internet que s’opèrent la plupart des échanges en matière d’occasion, puisque 73% du panel dit avoir eu recours à un site généraliste ou spécialisé pour vendre un article de luxe. Une pratique rendue familière par des sites comme eBay ou PriceMinister.  En effet, 71% des vendeurs n’hésitent plus à communiquer auprès de leurs proches sur le fait de revendre un article de leur collection sur le net, de même qu’ils sont 81% à ne pas hésiter à relayer autour d’eux qu’ils ont acheté un article d’occasion sur la Toile.
Totalement banalisé, vendre et acheter des produits de luxe d’occasion sur Internet répond à des cycles toujours plus courts de la mode, notamment sur le secteur de la maroquinerie, qui est pour 87% des personnes interrogées la principale source d’intérêt, devant les accessoires (42%) et la joaillerie (40%). Ainsi, ils sont 57% à avoir déjà acheté un article de luxe de seconde main, et pour une très large majorité d’entre eux à l’avoir fait sur Internet (79%). Une expérience majoritairement positive, puisque 63% de ces acheteurs en ligne déclarent être prêts à la renouveler.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche