Recherche

Le Printemps des Etudes année 2

Publié par le - mis à jour à

Le Printemps des Etudes, dont la commissaire générale est Stéphanie Perrin, donne rendez-vous les 4 et 5 avrils prochains, au Palais Brongniart. Une seconde édition toujours centrée sur la profession des études.

  • Imprimer

Le Printemps des Etudes Rencontres Professionnelles Communication, Marketing et Opinion (dont Marketing Magazine est partenaire média) tiendra sa seconde édition les 4 et 5 avrils prochains, toujours Palais Brongniart à Paris. La première édition a été, selon Empresarial, organisateur de la manifestation pour le collectif Re-Creation, "couronnée de succès" avec 1785 visiteurs professionnels dont 20,28% de dirigeants d'entreprises. "Nous avons également équilibré le budget et nous sommes même légèrement bénéficiaires, ce qui est bien en Année 1 !", se félicite Stéphanie Perrin, commissaire général. Les membres du collectif Re-Création -plus de 400 membres, entreprises et organisations professionnelles - ainsi que tous les partenaires institutionnels représentatifs du secteur (Adetem, Esomar, Irep,Syntec Etudes Marketing & Opinion et l'UDA) ont renouvelé leur soutien au Printemps des Etudes.

Malgré un contexte professionnel difficile, l'équipe familiale d'Empresarial est donc confiante pour cette seconde édition."Le nombre de stands sera quasiment équivalent, 56 au lieu de 54, avec toujours une majorité d'instituts. Les conférences propriétaires sont en progression de 10%. A ce jour de plus de 109 acteurs majeurs dont 50 instituts d'études sont inscrits comme participants". L'Agora réunira comme l'année dernière une douzaine de jeunes entreprises. La conférence d'ouverture portera sur "La gouvernance d'entreprise et les études". 46 rendez-vous sont déjà validés.

Les témoignages de trois professionnels :

François Abiven, président directeur général de Repères, membre du collectif Re-Création : "cette seconde édition devrait voir transformer l'essai et s'installer durablement dans le paysage des Etudes Marketing. Nous y attendons une fréquentation encore plus importante des annonceurs. L'un des enjeux fort du collectif Re-Création était bien de réunir de nouveau dans un même évènement les principaux acteurs du marché. La seconde édition est déjà un succès sur ce critère : nous pouvons déjà nous féliciter de la participation encore plus large que l'an passé des principaux instituts d'études. Le collectif est également engagé auprès des associations interprofessionnelles dans le Comité de programme, qui a pu bâtir un contenu riche et équilibré avec la présentation de méthodes innovantes voire rupturistes ainsi que de nombreux retours d'expérience et cas clients. Nous sommes persuadés que cet évènement mettra bien en valeur la richesse et le dynamisme de notre secteur".

Patrick Georges, président d'Askia : la première édition du Printemps des Etudes fut "Une grande satisfaction, c'était une première étape dont nous pouvons être fier". Que cette seconde édition "soit une source d'inspiration pour notre industrie, un lieu d'échange avec une identité forte".

Questions à Maria Di Giovanni, directrice associée de Sorgem :

Quelle a été votre impression sur la première édition du Printemps des Etudes ?

"Globalement positive autant en terme d'organisation du salon lui-même que de la qualité des participants (des vrais professionnels du secteur). Ce type de manifestation avait en effet besoin d être renouvelé, les conférences organisées dans ce cadre nous ont parues répondre aux attentes de la profession".

Qu'attendez-vous de cette seconde édition ?

"D'avantage de contacts avec des prospects et décisionnaires en matière d'études. Une meilleure médiatisation et diffusion du savoir faire et des territoires de compétence de Sorgem. Cette année Sorgem a décidé de prendre la parole à l'occasion de ses 30 ans sur les tendances qui s'affirment dans la consommation et les nouveaux comportements des consommateurs. Elle a donc choisi une nouvelle approche pour relayer son activité où les méthodes viendront en appui d'une série de constats concernant la nécessité d'aborder le consommateur sous un nouvel angle".

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche