Recherche

"L'état de l'opinion 2013" : une édition politique

Publié par le - mis à jour à
'L'état de l'opinion 2013' : une édition politique

TNS Sofres, qui fête son cinquantenaire, publie "L'état de l'opinion 2013 ", ouvrage collectif co-dirigé par Olivier Duhamel et Edouard Lecerf. Une édition résolument politique mais qui aborde aussi le débat du "mariage pour tous" et revient sur la place de la France en Europe et dans le monde.

  • Imprimer

Depuis 1984, TNS Sofres brosse chaque année un portrait de la France et de ses mutations dans "L'état de l'opinion" (*). Cet ouvrage de référence, livre un éclairage sur les grands débats et mouvements qui ont marqué l'opinion de l'année écoulée, à travers des études commentées et analysées. Des experts de TNS Sofres et du monde politique, économique et social contribuent à sa rédaction.

"L'état de l'opinion 2013", co-dirigé cette année par Edouard Lecerf, directeur général de TNS Sofres (qui fête ses 50 ans cette année) et Olivier Duhamel, directeur de la revue Pouvoirs, consacre une grande partie de ses pages à l'élection présidentielle de 2012 et aux premiers mois de l'exécutif :

- Olivier Duhamel et Edouard Lecerf ouvrent le débat avec "Les huit paradoxes de la présidentielle 2012".

- L'état de l'opinion revient ensuite longuement sur deux grandes controverses de cette élection. A droite Jean-Pierre Raffarin, dans les cinq raisons de l'échec de Nicolas Sarkozy, pointe le fait d'avoir ignoré l'électorat centriste, tandis que pour Guillaume Peltier, la stratégie très ancrée à droite était la bonne, privant Marine Le Pen d'un score suffisant pour accéder au deuxième tour.

- A gauche, Marc Olivier Padis revient sur le rapport de Terra Nova publié en 2011 et sa stratégie d'une nouvelle alliance pour la gauche, tandis que François Kalfon reprend sa thèse de la volonté populaire, juge des élections.

- S'appuyant sur les travaux réalisés par l'équipe Trielec de Sciences Po avec TNS Sofres pendant la campagne, Nonna Mayer, Sylvain Brouard et Nicolas Sauger délivrent leurs analyses respectives sur le Front National, le nucléaire et la congruence entre électeurs et candidats.

- Emmanuel Rivière parle de l'impuissance présidentielle face à l'angoisse des Français et restitue la défiance à laquelle se heurte aujourd'hui l'exécutif par rapport à la relation générale des Français aux politiques.

- "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants". Le mariage pour tous reste au coeur des préoccupations et divise toujours les Français. Guenaëlle Gault analyse l'évolution de l'opinion sur le mariage et l'adoption par les couples homosexuels : des clivages existants, à l'individualisation de notre société, jusqu'à l'effondrement des repères traditionnels et la forte politisation d'un débat au départ sociétal.

Ouverture sur le monde

L'édition 2013 est également l'occasion de revenir sur la place de la France dans l'Europe et dans le monde, au travers d'enquêtes et d'analyses référentielles qui ont marqué l'opinion en 2012.

- Pour Christophe Barbier, "La France n'est plus un phare pour l'humanité et pas plus un exemple à suivre" (chapitre consacré à l'image de la France).

- Quid de la confiance des Européens à l'égard de l'Union européenne ? Pour Leendert De Voogd, "il s'agit aussi de tordre le cou à ce mythe selon lequel "l'Union est en crise". Elle est dans la crise certes, mais elle n'a sans doute jamais aussi bien fonctionné".

- L'élection américaine a, elle aussi, été un moment fort de l'année 2012 : Barack Obama a-t-il failli perdre l'Amérique ? C'est ce que Philippe Chriqui détaille en revenant sur les moments clés de la campagne américaine.

Pour terminer, l'abécédaire de l'opinion présente de façon délibérément succincte les données issues des enquêtes 2012. Des sujets très variés tels que les actes médicaux injustifiés, le gaspillage alimentaire, le cloud computing, la générosité...

Reconstruire la confiance

Cet ouvrage est important pour TNS Sofres dont, rappelle Edouard Lecerf, "l'ADN est politique", le leadership de l'institut lors des dernières élections ayant confirmé ce positionnement. Mais cet ouvrage va plus loin et son approche de fertilisation donne vision de l'opinion, de la société mais aussi de la consommation... Il ressort de ces différents articles et approches une impression non seulement de crise et d'absence de rêve mais aussi de frustration. Le monde politique, les institutions, les filières, les entreprises... les marques sont sous le feu des critiques. "Il faut reconstruire la confiance", conclut Edouard Lecerf, la confiance envers le Président, les leaders... les marques.

(*) "L'état de l'opinion 2013". Publié par TNS Sofres aux Editions du Seuil (disponible en librairie). Edition co-dirigée par Edouard Lecerf et Olivier Duhamel, 249 pages.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
30 ans de l'état de L'opinion par TNS Sofres

30 ans de l'état de L'opinion par TNS Sofres

30 ans de l'état de L'opinion par TNS Sofres 30 ans de l'état de L'opinion par TNS Sofres

TNS Sofres publie, aux éditions du Seuil, "L'État de l'opinion 2014", ouvrage qui livre depuis 1984 un regard sur les grands débats et mouvements [...]

IoT World

IoT World

IoT World

2ème Edition de ce salon dédié aux objets connectés et à leurs applications avec au programme les dernières innovations et tendances du secteur. [...]