Recherche

Ipsos : + 51 % de chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois 2012

Publié par le - mis à jour à
Jean-Marc Lech et Didier Truchot, co-directeurs d'Ipsos
Jean-Marc Lech et Didier Truchot, co-directeurs d'Ipsos

Le chiffre d'affaires des neuf premiers mois d'Ipsos s'élève à 1,27 milliard d'euros. La société devrait dégager sur 2012 une marge opérationnelle courante proche de 10 %.

  • Imprimer

Ipsos vient de publier ses résultats pour les neuf premiers mois de 2012. Au 30 septembre, le chiffre d’affaires d’Ipsos est de 1,27 milliard d'euros, en progression de 51 % par rapport aux neuf premiers mois de 2011. À taux de change constant, la croissance est de 45,1 %.
Pour le seul troisième trimestre, le chiffre d’affaires d’Ipsos s’établit à 440,6 millions d’euros, en progression de 53,2 % et de 44,5 % à taux de change constants. L’intégration de Synovate dans les systèmes financiers et comptables d’Ipsos étant intervenue le 1er octobre 2011, Ipsos reprendra dès le prochain trimestre le calcul et la publication de sa croissance organique. Les évolutions d’un trimestre à l’autre sont peu significatives, même si l’activité subit de légères ondulations : après un mois de juin décevant, elle a été un peu plus vive en juillet, puis un peu molle en août et septembre, et à nouveau plus soutenue depuis le début du mois d’octobre, augurant d’une fin d’année positive.


Par zone géographique, les mouvements de l’activité sont légèrement différents de ceux qui avaient été enregistrés à fin juin : la région Asie-Pacifique ralentit à + 106,6 % sur neuf mois contre 119,6 % sur les six premiers mois, tandis que la zone Amériques accélère avec une croissance de 37 % contre 31,6 % au premier semestre. La zone Europe, Moyen Orient et Afrique reste stable avec une croissance proche de 50 % tant sur six mois que sur neuf mois. Les marchés émergents représentent 34 % de l'activité totale.
Par lignes de métier, les taux de croissance sont pratiquement stables d’une période à l’autre. Les Études marketing et les Études relatives à la gestion de la relation-client et au suivi de la qualité continuent de bénéficier plus que les autres spécialisations de la combinaison Ipsos-Synovate.

Ipsos devrait connaître une croissance organique positive dès le quatrième trimestre 2012, et dégager, pour l’ensemble de l’année, une marge opérationnelle courante, avant éléments non récurrents, autour de 10 %, soit une progression sensible par comparaison avec la marge combinée d’Ipsos et de Synovate de 2011, qui s’établissait à 8,8 %. Pour 2013, Ipsos prévoit une croissance organique supérieure au marché et une marge opérationnelle d’environ 11 %.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche