Recherche
En ce moment En ce moment

InCitu, les études connectées

Publié par le | Mis à jour le
InCitu, les études connectées

Parce que le ROI des actions sur les réseaux sociaux est une priorité, Charlotte Taupin a créé InCitu, un institut positionné 100% Facebook avec un panel de 1600 jeunes.

  • Imprimer

Un parcours classique d'une petite quinzaine d'années en instituts (GfK, Ipsos...)  et l'envie de créer sa propre structure : en 2011, Charlotte Taupin saute le pas. Société de conseil marketing et depuis de plus en plus spécialisée sur les études communautaires et notamment sur les réseaux sociaux.InCitu se définit comme "l’institut qui rajeunit les études". "Les marques ont intégré les réseaux sociaux dans leurs stratégies mais elles ont besoin d'avoir des outils de mesures efficaces et opérationnels, d'autant plus que les jeunes panélistes sont difficiles à recruter. S'il existe aujourd’hui des outils qui permettent d’identifier les publications qui engagent le plus de fans, mais aucun pour analyser l’impact de leurs activités sociales sur la perception de la marque.", martèle celle qui compte déjà comme clients les Brasseries Kronenbourg (pour élaborer notamment un "Fan Impact, un outil de mesure de l'impact des fanspages sur l'image de la marque), Ben&Jerry's (Unilever), Monoprix...

InCitu développe un panel 100% Facebook de 1600 fans. Son nom est BeCause : à chaque questionnaire rempli, un don de 2 euros est généré pour une association humanitaire (CARE, Caméléon, Cheer'up, l'AFD...). "Les répondants ont comme unique motivation de faire une bonne action. Leurs réponses sont donc plus sincères et nos fans sont plus engagés", commente Charlotte Taupin en ajoutant : "les jeunes sont altruistes"..
Les marques peuvent mener tout type d’études auprès des membres de la communauté BeCause (post-tests et pré-tests, enquêtes usages et attitudes, tests de concept, tests de tendance…). InCitu propose, de la même façon, de créer des applications de sondages pour les marques directement sur leur fanpages. L’avantage de cette méthode est d’interroger la communauté de fans sans sortir de Facebook. L’opération est intégrée dans le community management des marques, crée du contenu et renforce la relation de la marque avec ses fans.

Plusieurs applis ont été développées :
FanType : qui sont vos fans ?
FanImpact : quel est l'impact de votre fanpage sur l'image de votre marque ?
FanInsight : co-créez avec votre communauté

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche
Kimple, lauréat de la Nuit du Commerce Connecté 2017.

Article écrit par Kimple

Kimple

Kimple, lauréat de la Nuit du Commerce Connecté 2017.

Kimple, lauréat de la Nuit du Commerce Connecté 2017. Kimple, lauréat de la Nuit du Commerce Connecté 2017.

Avec sa solution de création de jeux concours, Kimple remporte la médaille d'argent pour la meilleure solution innovante BtoC.

Yard rejoint Sid Lee Paris

Yard rejoint Sid Lee Paris

Yard rejoint Sid Lee Paris

Sid Lee Paris annonce l'acquisition de Yard, structure aux multiples casquettes: media, agence et créateur d'événements.

Les 10 idées marketing (16-20 octobre)

Les 10 idées marketing (16-20 octobre)

Les 10 idées marketing (16-20 octobre)

Au programme des 10 idées repérées par la rédaction cette semaine: le PSG roule avec les Stones, Apple susceptible de priver les éditeurs d'1 [...]

Lancer une stratégie de lead nurturing

Article écrit par EmailStrategie

EmailStrategie

Lancer une stratégie de lead nurturing

Lancer une stratégie de lead nurturing

Roulement de tambours. Troisième et dernier article de notre trilogie : Qu’est-ce que le lead nurturing et comment mettre en place une stratégie [...]

J.Walter Thompson déploie son IA Pangaea en France

J.Walter Thompson déploie son IA Pangaea en France

J.Walter Thompson déploie son IA Pangaea en France

Deux ans après le lancement de son projet d'intelligence artificielle, J. Walter Thompson équipe son bureau français de son outil Pangaea.