Recherche

GfK lance GfK InStore Experience

Publié par le - mis à jour à
Businessmen shopping
Businessmen shopping

Cette solution combine les données issues des visites mystère réalisées par les enquêteurs GfK avec des données provenant du panel distributeurs de GfK Consumer Choices. Un pas vers la single source.

  • Imprimer

Le département Mystery Shopping de GfK France lance sa nouvelle offre "GfK InStore Experience". Il s'agit d'un service qui s'annonce comme inédit, à destination des distributeurs, des réseaux de ventes et des fabricants. Cette solution combine les données issues des Visites Mystère réalisées par les enquêteurs GfK avec des données provenant du panel distributeurs de GfK Consumer Choices, afin de fournir à ses clients une véritable mesure des leviers de performance permettant de générer des ventes incrémentales en magasin.

En termes de méthodologie, la démarche consiste à envoyer des enquêteurs mystère en magasin, en suivant un scénario défini. Une fois ces données terrain traitées, elles sont comparées avec les données de ventes du panel distributeur GfK pour mesurer les corrélations entre ces deux sources d'informations. Cela permet, entre autre, de mesurer le gain de parts de marché de la marque quand les vendeurs l'ont bien mise en avant dans leur argumentation commerciale ou de mesurer l'effet positif sur les ventes par type d'argumentation, par exemple quelle caractéristique technique d'un produit a le plus de répercussions sur les ventes.

A titre d'exemple, GfK a mené une expérience dans le secteur des PC portables. Ainsi, alors que la majorité des vendeurs d'enseignes spécialisées mettent en avant les caractéristiques techniques comme la taille du disque dur (55%) dans leur argumentation, c'est un argument qui n'a que très peu d'effet sur la décision d'achat (+2% de ventes additionnelles). Au contraire, les critères de légèreté, de prix, de taille et de qualité d'écran, relativement peu mis en avant dans l'argumentation, sont ceux qui influencent le plus les clients et qui génèrent donc le plus de ventes incrémentales (plus de 7% pour les arguments " légèreté " ou " prix ").

Ludovic Dalle, directeur du département Mystery Shopping commente : "Cet outil Instore Experience combine différentes expertises GfK et apporte ainsi une aide précieuse aux fabricants et distributeurs pour mesurer précisément l'efficacité et l'utilité de leurs actions en magasin, notamment grâce au calcul de leur retour sur investissement".

A noter : l'anonymat des informations magasins/enseignes est garanti. Seules des informations statistiques issues de ce rapprochement sont fournies.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche