Recherche

Consommation : le vouloir d'achat reste négatif

Publié par le | Mis à jour le
Consommation : le vouloir d'achat reste négatif

Kantar Worldpanel donne l'évolution du marché PGC en circuit généraliste et des parts de marché des enseignes sur les 11 premiers mois 2013.

  • Imprimer

Selon Kantar Worldpanel (*), pas de changement pour la consommation PGC des ménages français en circuit généraliste sur le cumul janvier/1er décembre 2013. On reste en effet sur une évolution en valeur à + 1,2%, sur le cumul annuel mobile aussi, malgré une évolution de la période allant du 4 novembre au 1er décembre 2013 qui fléchit à +1,0%.

La baisse du moral d'achat observée depuis juillet se confirme : légère dégradation de 0,3 point. La perception du pouvoir d'achat est en ligne avec la période précédente. Le vouloir d'achat reste négatif mais regagne 6 points: l'envie générale de dépenser reste faible, mais l'envie de se faire plaisir lors des courses de produits courants regagne 4,4 points et concerne près de 47% des ménages. Sur cette période ils ne sont plus que 42% à juger que les circonstances sont défavorables à de gros achats.

Le canal internet a capté 4,3% des dépenses alimentaires des ménages en novembre, toujours donc une progression sur un rythme annuel (+1.2 point vs 2012) mais une relative stabilité vs octobre 2013.

Le groupe E.Leclerc enregistre encore une forte progression (+0.8 pt) et atteint la barre des 20% de parts de marché. L'enseigne est la plus appréciée des français (1er rang en "cote d'amour") et continue d'attirer de nouveaux clients. Les Drives E.Leclerc représentent 1.5% de parts de marché sur une année mobile (+0.5 point de Pdm) et donnent à E.Leclerc un supplément de fidélité de deux points.

Le Groupe Carrefour, toujours leader sur un rythme annuel avec 20,4% de parts de marché confirme sa reprise avec un gain de 0.4 point en novembre via un meilleur niveau de fidélité. Le Drive Carrefour progresse mais est moins contributeur que celui d' E.Leclerc.

Progression d'Aldi à 2,5% de parts de marché grâce certainement à un effet de la plus forte présence de marques nationales dans les linéaires de ce distributeur.

Stabilité des groupes Intermarché, Auchan, et Système U. Du mieux pour le Groupe Casino avec la progression de Franprix (+0.1 point) et la stabilisation de Géant depuis deux périodes.

Le discount est toujours dans le rouge avec une baisse de 0.6 point à 12.6% de parts de marché à l'instar de Lidl qui recule de -0.2 point (Pdm = 4.8%).

(*) Ces données sont issues de Worldpanel, échantillon de 20 000 foyers panélistes de Kantar, et calculées sur un univers généralistes, (hypers + supers + hard discount + proximité + internet), sur un ensemble de produits de grande consommation et frais libre service (alimentaire, liquides, hygiène beauté, entretien).

A lire aussi : le bilan d'IRI.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche