Recherche

Smart Store, l'échantillonnage tendance

Publié par le
Smart Store, l'échantillonnage tendance

Inspiré du "sample lab" nippon, le concept vient d'ouvrir son premier point de vente à Paris. Laboratoire de tendance, nouvelle technique de vente ou simple buzz ?

  • Imprimer

Au Japon, le concept s'appelle "tryadvertsising" ou "sample lab" et date de 2007. il s'agit de "boutiques" qui proposent des échantillons de produits tendance à tester gratuitement. 

Le concept vient de débarquer à Paris sous le nom de Smart Store, avec une première boutique dans le IXe arrondissement parisien. la formule est la même qu'au Japon : les consommateurs volontaires testent gratuitement (ou plutôt contre un abonnement de 10 euros par an) cinq produits au choix (cosmétiques, boissons, gadgets high-tech...) et, bien sûr, donnent leur avis.

Extension de la démarche : les "try-sumers" peuvent acheter  certains produits de créateurs exposés dans le magasin (designé par l'agence Spinab+Butterflies).

Les détracteurs de ce concept store qui ne vend rien (ou presque rien) indiquent qu'à Barcelone, une expérience similaire a été arrêtée, faute d'investisseurs semble-t-il, mais surtout qu'à part mettre en relations "early adopters" et créateurs émergents, Smart Store n'a qu'une vocation : générer du buzz.

 Quoiqu'il en soit, Explosion du troc, des ventes privées, des sites d'échantillons.... et aujourd'hui d'une boutique laboratoire pour "early adopters", le consommer malin, version hexagonale, n'a sans doute pas dit son dernier mot.
 

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche