Recherche

Luxe : le consommateur moyen augmente son budget de 13 %

Publié par le
Luxe : le consommateur moyen augmente son budget de 13 %

Les amateurs de produits de luxe continuent d'investir malgré la détérioration de l'économie mondiale. En France, leurs dépenses augmentent de 13% sur le premier semestre, selon American Express.

  • Imprimer

En période de crise, le luxe reste une valeur sûre. Sur le premier semestre de l’année, les acheteurs de luxe “mainstream”, ceux qui constituent 95 % de la clientèle de l’univers du luxe au sens large (accessoires, mode, etc.) ont augmenté leurs dépenses de 13 %. Ce qui constitue une bonne nouvelle pour un secteur, qui a déjà été le premier à rebondir après la crise financière de 2008. Le consommateur français moyen a notamment retrouvé le goût de la joaillerie, ces dépenses progressant de 38 % au premier semestre 2011

Les consommateurs les plus actifs restreignent au contraire leurs dépenses

Toutes ces données sont issues de l’étude comparative réalisée dans le monde entier par American Express Business Insights auprès des titulaires de cartes (et pondérés en fonction des pays et des populations). « C’est une bonne nouvelle de voir la consommation augmenter dans le secteur de la mode cette année pour la majorité des Français, note Sujata Bhatia, vice-présidente Europe et Asie d’American Express Business Insights. Ces consommateurs prennent toutefois le pas sur les clients traditionnels haut de gamme, ceux que l’on nomme les “enthousiastes” et qui constituent 5 % de la clientèle du luxe ». Sur le premier semestre, ces derniers ont plutôt réduit leurs achats à contre-courant de la tendance “mainstream”. Leurs achats reculent de 10 % dans le luxe, de 9 % sur le premium et même de 21 % sur la joaillerie. « Ce phénomène est global et se vérifie dans toutes les capitales », note Sujata Bhatia.

Dernier enseignement, corroboré par nombre d’études, la génération Y est définitivement la plus accro aux marques et au luxe. Les jeunes de 18 à 29 ans et qui possèdent une carte American Express consacrent au luxe une part beaucoup plus importante de leur budget que les autres générations, la génération X (30-40 ans), les baby boomers (46-66 ans) et les seniors (66 ans). L’écart est de 43 % !« Une proportion qui ne correspond pas à leur revenu », conclut Sujata Bhatia.