Recherche

Les Français toujours très pessimistes

Publié par le - mis à jour à
Les Français toujours très pessimistes

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) dévoile les enseignements de ses consultations citoyennes : l' inquiétude demeure mais les Français sont en attente de réformes.

  • Imprimer

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) a conduit, dans le cadre de la préparation du rapport "Quelle France dans 10 ans ?", une vaste concertation, accordant une large place au débat citoyen. Si les Français se disent inquiets sur la situation du pays, ils n'en demeurent pas moins prêts à se mobiliser autour des réformes à mener.

Principaux enseignements :

* Un haut niveau de pessimisme des Français : 44% s'attendent à une croissance négative ou nulle dans les dix prochaines années et 72% à des tensions entre les groupes composant la société.

* La tentation d'un repli sur soi : un moindre engagement pour l'environnement, une forte volonté de sanction des abus et la limitation de l'immigration.

* Des Français désabusés face au fonctionnement de notre démocratie : les Français veulent notamment rénover la vie publique, réaliser des économies via le non-cumul des mandats et la limitation des indemnités.

* Un attachement à notre modèle social tout en étant critique sur ses faiblesses : 60% des citoyens souhaitent réorienter la protection sociale vers davantage de prévention et 51% considèrent que l'école ne réduit pas les inégalités sociales

Cependant, les études CGSP montrent un large consensus sur l'intérêt de préserver notre modèle social, sur la nécessité de dynamiser notre économie et sur l'envie des Français de participer plus activement à leur futur commun.

* Le rapport " Quelle France dans 10 ans ?" sera remis au président de la République et au Premier ministre.

Méthodologie : ces analyses reposent sur la mise en place de plusieurs outils de consultation citoyenne. Ma France dans 10 ans, site d'expression dédié principalement aux jeunes, a notamment permis de recueillir leurs propositions. Parallèlement, une analyse approfondie de l'opinion a été menée à partir de travaux réalisés par l'Ipsos et le Credoc. Les citoyens ont ensuite pu avoir voix au chapitre grâce à une étude quantitative relative aux choix des politiques publiques et une étude qualitative sous forme de triades regroupant des populations diversifiées.

Catherine Heurtebise

Catherine Heurtebise

Chef de Rubrique

Une littéraire tombée dans la presse professionnelle communication et marketing ! Société Générale de Presse, Stratégies, CB News, Marketing Profit… Le [...]...

Voir la fiche