Recherche

Grands comptes : passez au Growth Hacking sur les médias sociaux !

Publié par le - mis à jour à

Dans un marché 2.0 très concurrentiel, où la naissance d’une entreprise, le développement d’une marque ou celui d’un produit nécessitent l’acquisition d’une audience et la conversion de prospects, effectuer une stratégie de Growth Hacking demeure bien plus qu’un simple fait. Elle est une étape capitale dans la quête d’une meilleure croissance économique.

  • Imprimer

 

En clair, asseoir une stratégie Growth hacking qui plus est, axée sur les médias sociaux vous donne accès à une palette d’avantages quant au développement de votre structure. Mais bien avant d’attaquer ce volet, définissons tout d’abord, le terme Growth hacking.

 

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Le « Growth hacking » se résume généralement autour d’une question principale «  Comment obtenir de nouveaux utilisateurs/clients pour mon produit/ma marque ? ».

En cherchant à trouver un maximum d’opportunités pour se développer, on comprend dès lors que le Growth hacking se positionne comme un ensemble de tactiques et techniques mises en place pour générer autour de son produit ou de sa marque du trafic et des conversions. On cherche véritablement à accroître le CA, ainsi que le brand awareness.

L’idée est simple : augmenter l’activité d’un produit ou service en utilisant le minimum de ressources humaines, financières et matérielles. Et c’est la raison pour laquelle le Growth Hacking est souvent considéré comme LA solution marketing qui réussit à faire face à toutes les problématiques, particulièrement pour les startups riches en idées, et pauvres en financements (du fait de son faible coût de mise en place).

Ainsi, le Growth hacking pourrait être profitable aussi pour les grands comptes. En effet, la stratégie permet non seulement d’acquérir et d’activer un grand nombre de prospects en un temps réduit, mais aussi d’optimiser et d’améliorer votre chiffre d’affaires, de sorte à pouvoir soutenir votre croissance. Bref, on accélère le “time-to-value”.

 

Pourquoi devriez-vous considérer la valeur et la portée du Growth hacking sur les réseaux sociaux ?

 

  1. Parce que le nombre et la taille des réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin, Viméo, Pinterest… ne cessent de croître.

Les médias sociaux bénéficient en effet, à l’ère du web 2.0, d’une notoriété remarquable et d’une large audience, de plus en plus facile à cibler par de nombreux critères (intérêts, données démographiques, médias suivis, etc.).

Et selon les derniers chiffres publiés en 2015, les réseaux sociaux enregistrent aujourd’hui près de 2,1milliards d’utilisateurs, ce qui équivaut à 28% de la population mondiale. En France par exemple, sur 66,1 millions d’habitants, ce sont environ 30 millions de personnes qui les utilisent, soit une hausse de 7% en 2014. Ces personnes passent en moyenne deux heures par jour à communiquer, partager et diffuser des informations sur elles-mêmes et sur leurs proches (centres d’intérêt, vie au quotidien, passions).

Ainsi, tous ces utilisateurs produisent une base de données très riche et constituent autant d’opportunités à saisir pour toute entreprise désireuse d'accroître son chiffre d’affaires, de surcroît lorsque cette structure est présente sur les réseaux sociaux…

 

2. Parce que transformer son site en un média sans tenir compte des besoins de ses utilisateurs serait un peu comme décorer soigneusement sa bouteille avant de la jeter à la mer.

Lorsque vous êtes un grand groupe ou que vous avez l’ambition d’en devenir un, il ne suffit pas seulement d’avoir un profil social et de produire du contenu pour le partager, encore faut-il songer à la constitution d’une audience, à sa séduction et enfin sa fidélisation. Aussi, dès lors que l’on cherche à convertir son audience en clients, il apparaît indispensable de produire un contenu innovant qui convienne à ses cibles.

D’où l’importance du Growth hacking, cette stratégie permet aux grandes marques d’être présentes là où ses prospects vont et surtout de leur proposer un produit/ service qui correspond à leurs besoins.

 

3. Parce que le Growth hacking vous assure d’une conversion de votre audience en clients…

L’objectif du Growth hacking est de réunir toutes les conditions qui puissent maximiser le taux de conversion et favoriser la croissance économique de l’entreprise. Et pour se faire, après avoir recueilli et analysé les informations provenant de votre audience, le Growth hacking  prend appui sur une stratégie en 5 points pour maximiser le taux de conversion :

 

  • L’acquisition : Elle constitue la première étape. Il s’agit de la stratégie marketing d’acquisition de trafic sur un site, qui se fait à deux niveaux. L’Inbound marketing d’abord (faire venir l’internaute à soi) et l’outbound marketing ensuite (aller chercher l’internaute où il ne s’y attend pas), par de la publicité en ligne (publicité social, display, placements sponsorisés et résultats sponsorisés dans les moteurs de recherche) .

  • L’activation : Elle consiste à inciter le visiteur à s’inscrire et devenir un utilisateur du produit proposé ; Et pour se faire, on met en place les outils nécessaires pour que celui-ci puisse s’inscrire le plus facilement possible.

  • La rétention : Il s’agit ici de retenir l’attention de l’utilisateur et le conduire à utiliser le produit de façon récurrente et ainsi le conserver en tant qu’utilisateur actif, par des mises à jour régulières, des nouveautés, une innovation produit, des fonctionnalités parallèles, des évènements, etc. L’idée est donc d’impliquer l’internaute afin de lui donner envie de réitérer sa visite et d’ainsi devenir un internaute régulier et fidèle.

  • Les référents : Il s’agit ici des ambassadeurs, des membres actifs et influents qui participent au développement de la marque ou du produit. Seule une minorité d’utilisateurs d’un produit/service deviennent en général des ambassadeurs. Afin de constituer un groupe d’ambassadeurs autour de sa marque, il suffit d’anticiper en repérant les potentiels influenceurs et de leur donner les moyens de communiquer pour vous. Pour transformer un utilisateur fidèle en ambassadeur, vous pouvez l’encourager à partager votre service à son réseau.

  • Le revenu : La monétisation ou le fait de tirer un revenu de ses utilisateurs actifs et clients. Évidemment pour toute entreprise, l’objectif de la génération d’un trafic de qualité, régulier et qualifié est axé autour de la monétisation potentielle qu’elle peut tirer de ses utilisateurs actifs.

 

Pour résumer, nous pouvons dire qu’il est important pour toute entreprise ou grande marque de mettre en place une stratégie de Growth Hacking, notamment lorsqu’elle souhaite faire de son entreprise ou d'un nouveau produit/gamme une success-story. Le Growth Hacking a de la valeur et une portée significative qui vous permet de transformer vos audiences sur les médias sociaux en potentiels clients. Et si vous souhaitez en savoir davantage, je vous invite à télécharger notre livre blanc sur le marketing automation.

 
Nora Loulidi

Nora Loulidi

Loulidi, Marketing Campaign Manager Oracle

Spécialiste des outils de Marketing Automation, DMP et Marketing Cloud, j'ai une connaissance précise des outils de lead generation à destination des [...]...

Voir la fiche
Havas Media Group enrichit son offre Big Data

Havas Media Group enrichit son offre Big Data

Havas Media Group enrichit son offre Big Data Havas Media Group enrichit son offre Big Data

Création de DDOG (Data Driven Organic Growth), nouvelle entité Big Data, spécialiste du management de la donnée dans l'exercice de media planning [...]

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

De retour dans la capitale, le pop up store parisien de Kiabi vient d'ouvrir ce vendredi 25 novembre 2016. Objectif ? S'implanter de façon plus [...]

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

Décret sur la publicité digitale : l'UDA s'impatiente

L'Union Des Annonceurs interpelle le gouvernement sur la publication du décret sur la transparence dans le marché de la publicité en ligne attendu [...]

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go veut tuer le paiement en caisse

Amazon Go, le magasin physique que l'e-commerçant ouvrira début 2017 à Seattle veut en finir avec l'attente et le paiement en caisse via l'initiative [...]

Olivier Humeau, directeur général d'IRI France

Olivier Humeau, directeur général d'IRI France

Olivier Humeau, directeur général d'IRI France

Olivier Humeau mettra en oeuvre la stratégie d'IRI, Growth Delivered, auprès des clients industriels et distributeurs, pour leur apporter les [...]