Recherche

Les français et le ménage : You mène l'enquête

Publié par le | Mis à jour le
Les français et le ménage : You mène l'enquête

La marque You By Salveco a mené une enquête avec Harris Interactive sur "Les Français et les tâches ménagères". Comment perçoivent-ils et utilisent-ils les produits ménagers en général ? Comment progresse la répartition des tâches au sein d'un foyer ? Ce qu'il faut retenir.

  • Imprimer

YOU By Salveco et Harris Interactive ont réalisé une étude interrogeant les Français sur la manière dont ils perçoivent les tâches ménagères et leurs habitudes dans ce domaine. Combien de temps jugent-ils nécessaire d'y consacrer ? Comment les personnes en couple se répartissent-elles le travail ? Comment perçoivent-ils et utilisent-ils les produits ménagers en général ? Quelle importance accordent-ils à la propreté quand ils reçoivent ? Que retenir de cette enquête ?

[Pour en savoir plus sur la marque You lire le cas marketing paru dans Marketing Magazine]

L'égalité des sexes progresse à petits pas

La répartition des tâches ménagères est encore très inégalitaire, les femmes en faisant plus que leur conjoint aux dires des deux sexes mais ça bouge chez les plus jeunes. La répartition à " 50-50 " est loin d'être la norme : seules 30% des personnes en couple déclarent en effet que l'organisation du ménage se fait dans leur foyer à " moitié/moitié ". Il apparaît nettement que ce sont très généralement les femmes qui font les frais de cette inégale répartition ; elles sont en effet 69% à déclarer en faire plus que leur conjoint (dont 26% qui indiquent faire absolument tout) quand ce n'est le cas que de 9% des hommes.

Cependant, il est intéressant de noter que les déclarations ne sont pas exactement symétriques. Ainsi, 26% des femmes déclarent tout faire alors que seulement 8% des hommes admettent que leur compagne fait tout. De la même manière, 33% des hommes estiment que le ménage est également réparti alors que ce n'est l'avis que de 27% des femmes. Enfin, 9% des hommes pensent qu'ils en font plus que leur compagne alors que ce n'est l'avis que de 4% d'entre elles. Les hommes ont sans doute l'impression qu'ils en font plus qu'en réalité et/ou les femmes ne reconnaissent pas forcément le travail de ces derniers à sa juste valeur.

Plus précisément, on constate que seuls les jeunes âgés de 18 à 24 ans citent en premier une répartition à " moitié-moitié " (45%, contre 30% en moyenne), pratique également un peu plus courante en région parisienne (35% contre 29% en province) et au sein des couples sans enfant (35% contre 24% des couples avec enfants).

Les Français ne sont pas des champions du ménage !

La plupart des Français estiment qu'il suffit d'une heure ou deux par semaine pour faire le ménage dans 60 mètres carrés. Près d'un Français sur deux (46%) estime qu'il faut entre une et deux heures par semaine pour faire le ménage dans un appartement de 60 m². 37% estiment le temps nécessaire à trois ou quatre heures de ménage par semaine, les estimations plus extrêmes dans un sens comme dans l'autre ne concernant qu'une très faible part des enquêtés (6% pour moins d'une heure par semaine, 7% pour cinq à six heures par semaine et 4% pour les véritables " fées de la maison " avec plus de six heures par semaine).

On note que sur ce point les hommes et les femmes ne se distinguent pas significativement, les hommes étant simplement un peu plus nombreux à considérer que moins d'une heure de ménage par semaine suffit dans un 60 m² (7% contre 5% des femmes).

Comme on pouvait s'y attendre l'âge entraîne des perceptions différentes, les jeunes jugeant qu'il faut moins de temps pour faire le ménage dans 60m² que les plus âgés. Ainsi, 64% des 18-24 ans et 57% des 25-34 ans estiment qu'il suffit d'une heure ou deux par semaine (contre 46% en moyenne) C'est également le cas chez les personnes vivant seules sans enfant (54%) mais aussi chez les plus diplômés (49%).

Les tâches préférées des hommes

Les Français " préfèrent " largement passer l'aspirateur et faire la vaisselle que les autres tâches ménagères et c'est encore plus vrai chez les hommes. Les tâches ménagères préférées des Français, ou du moins celles qui les rebutent le moins, sont le fait de passer l'aspirateur (52%) et de faire la vaisselle (48%), loin devant laver le sol (21%), faire la poussière (16%), nettoyer la cuisine (15%) et la salle de bain (13%). Nettoyer les vitres et les toilettes ne constituent les activités ménagères préférées que de moins d'un Français sur dix (10% et 7%).

On note que certaines activités " séduisent " davantage les hommes comme passer l'aspirateur (57% contre 47% des femmes), faire la vaisselle (53% contre 44%) et nettoyer les vitres (15% contre 6%) alors que les autres sont plus souvent citées par les femmes. On constate également que les jeunes citent plus souvent " passer l'aspirateur " et " faire la poussière " (60% et 25% contre 52% et 16% en moyenne) alors que les 50-64 ans évoquent un peu plus que la moyenne " nettoyer la salle de bain ", " nettoyer les vitres " et " nettoyer les toilettes " (16%, 12% et 10% contre 13%, 10% et 7%).

Les hommes ne sont pas aussi désordonnés qu'on ne le pense

La majorité des Français déclare ne pas faire plus de ménage que d'habitude lorsqu'ils reçoivent mais 30% des hommes " briquent " à fond leur intérieur. Interrogés sur leurs habitudes lorsqu'ils reçoivent à dîner et que leur logement n'est pas parfaitement ordonné, la majorité des Français déclare faire un peu de ménage, mais pas plus que d'habitude (53%) quand un tiers indique nettoyer de fond en comble (33%), 9% dissimuler le désordre et 4% ne rien faire et assumer. On constate que les femmes sont un peu plus nombreuses à déclarer faire le ménage à fond (35%) mais pas tant que cela puisque 3 hommes sur 10 avouent également nettoyer leur intérieur du sol au plafond.

En revanche, il sont plus nombreux à mentionner faire comme d'habitude ou ne rien faire du tout (56% et 5% contre 50% et 3% chez les femmes). Plus étonnant, la dissimulation du désordre est une pratique plus féminine que masculine (11% des femmes contre 8% des hommes) et une habitude plutôt parisienne (13% contre 9% en province).

Focus sur la perception des produits

Les Français perçoivent les produits ménagers comme un danger pour l'environnement et la santé mais ils n'ont pas tous le réflexe de se protéger lorsqu'ils les utilisent. La dangerosité des produits ménagers est un fait dans l'esprit des consommateurs puisque 94% des Français déclarent être d'accord avec l'idée qu'ils peuvent être dangereux pour l'environnement et 87% pour soi ou les autres membres du foyer (dont 49% et 41% " tout à fait d'accord).

En revanche, si 78% ont en général le réflexe de ranger les produits ménagers hors de portée des enfants dans leur foyer, seuls 48% prennent des précautions (par exemple en mettant des gants) lorsqu'ils les utilisent, dont 18% systématiquement. On note d'ailleurs que ce sont plus souvent les hommes qui déclarent prendre de telles précautions (51% contre 45% des femmes). Dans le détail, ce sont les jeunes (97% pour l'environnement et 91% pour les personnes du foyer) et les sympathisants écologistes (98% et 94%) qui sont les plus sensibles à la dangerosité des produits ménagers alors que ce sont les plus âgés qui affirment prendre le plus de précautions vis-à-vis de ces produits (87% les rangent hors de portée des enfants et 60% font en sorte de ne pas entrer en contact direct avec eux).

(1) Méthodologie : Enquête réalisée par Internet du 14 au 17 décembre 2012. Échantillon de 1 878 individus représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, à partir de l'access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l'interviewé(e).

Amelle Nebia