MENU
Recherche

Campagne "Tweet & Shoot" gagnante pour BNP Paribas et We Are Social

Publié par le - mis à jour à
Campagne 'Tweet & Shoot' gagnante pour BNP Paribas et We Are Social

Retour sur la campagne "tweet and shoot" organisée par BNP Paribas et l'agence We Are Social à l'occasion de Roland-Garros. Les résultats chiffrés de cette belle opération prouvent une fois de plus que l'innovation judicieuse est payante.

  • Imprimer

A l'occasion de ses 40 ans de partenariat avec Roland-Garros, BNP Paribas a organisé une campagne on et offline audacieusement innovante grâce à la précieuse aide de son agence We Are Social.

Le 23 mai 2013, trois jours avant l'ouverture du tournois international de tennis, BNP Paribas a donné rendez-vous à tous les amateurs de tennis pour participer à l'entraînement de Jo Wilfried Tsonga, N°1 français et N°8 mondial, en live via Twitter.

Imaginé et développé par We Are Social, l'opération baptisée "tweet and shoot" a mis en scène un robot connecté lanceur de balles, paramétré pour être activé depuis le réseau social, et permettant aux internautes de jouer directement contre Jo Wilfried Tsonga depuis Twitter.

Le défi? Donner accès à l'entraînement de Tsonga au plus grand nombre, tout en créant une vraie expérience personnalisée pour chaque participant.

Cette campagne poursuivait la volonté de BNP Paribas de fédérer une communauté digitale dont les valeurs sont le partage de la passion du tennis, la générosité et l'innovation(création en 2011 de " We Are Tennis par BNP Paribas "). Son positionnement est d'amener les fans de tennis au plus près de l'action.

L'opération "Tweet & Shoot" en images :

Les résultats chiffrés

L'entrainement de Tsonga par les twittos a duré une heure.

1995 balles ont été lancées par le robot au total sur la seule journée du 23 mai (le matin, les internautes pouvaient s'entrainer sur des cibles).

183 600 personnes ont regardé l'entraînement de Jo Wilfried Tsonga par les utilisateurs de Twitter (soit en live ou soit en replay), soit l'équivalent de 12 fois le "remplissage" du Court Philippe Chatrier (Court Central de Roland Garros)

5 865 tweets ont été envoyés lors de cette opération (la majorité pendant l'heure de jeu de Tsonga pour avoir une chance de lui envoyer des balles).

Relire notre article : BNP Paribas lance un défi à Jo-Wilfried Tsonga.

Emilie Kovacs

Emilie Kovacs

Journaliste, réseaux sociaux et international

Je suis responsable des rubriques marketing digital, médias sociaux, data, caritatif et international.Titulaire de la carte de presse depuis [...]...

Voir la fiche