Recherche

Les recettes publicitaires de Twitter et de LinkedIn sont en forte hausse

Publié par le - mis à jour à

En raison de leur relative jeunesse, les deux réseaux alignent des croissances à faire pâlir d'envie bien des agences de pub et de marketing. Pour le cabinet eMarketer, la tendance haussière se poursuivra pour les deux sites, notamment grâce à leur développement hors États-Unis.

  • Imprimer

En 2011, les revenus publicitaires de Twitter ont augmenté de 233 % pour atteindre 139,5 millions de dollars (plus de 106 millions d'euros).
Selon eMarketer, ces revenus publicitaires pourraient encore croître de 83 % cette année pour approcher les 260 millions de dollars (plus de 198 millions d'euros). 

Toujours selon le cabinet américain, les revenus publicitaires de Twitter pourraient progresser de 55 % en 2013 à 399,5 millions de dollars (304 millions d'euros), puis de 36 % en 2014 à 540 millions de dollars (411 millions d'euros).

À l'origine de cette croissance attendue : la tranquille mais inexorable expansion de la plateforme au-delà des frontières yankees. 
En 2012, 90 % des recettes devraient provenir des États-Unis, les autres pays ne contribuant qu'à hauteur de 26 millions de dollars (contre 5,6 millions en 2011). La part de l'international pourrait dépasser 91 millions de dollars (69 millions d'euros) en 2014 et représenterait alors 17 % des revenus publicitaires du site.

De son coté, LinkedIn générera cette année 226 millions de dollars (172 millions d'euros) de revenus publicitaires. Ils ont atteint 154,6 millions en 2011 (117 millions d'euros), soit une progression de 30 % sur un an.

Ce résultat devrait dépasser 405 millions de dollars en 2014 (plus de 308 millions d'euros). Plus "ancien" que Twitter, LinkedIn affiche une part à l'international plus importante : 32 % de ces revenus publicitaires sont générés hors États-Unis.
Selon eMarketer, les publicités américaines représenteront 60 % des recettes pub du réseau social professionnel. LinkedIn devrait, toujours selon le eMarketer, générer plus de 400 millions de dollars (plus de 305 millions d'euros) de revenus publicitaires en 2014.

Booster le commerce : exceller dans son métier

Booster le commerce : exceller dans son métier

Booster le commerce : exceller dans son métier

Pour ce premier registre est CVS et Walgreens que Frank Rosenthal est interesse Deux cas inspirants dans le domaine de la sante

Identifier, collecter et créer une DMP

Identifier, collecter et créer une DMP

Identifier, collecter et créer une DMP

65 des entreprises veulent investir dans enrichissement de fichiers existants dans les deux ans venir

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Pour aider les marques mieux interagir avec leur communaute Instagram lance deux nouveaux outils les insights et la publicite dans les stories [...]