MENU
Recherche

La SNCF teste les Google Glass pour le contrôle des billets

Publié par le | Mis à jour le
La SNCF teste les Google Glass pour le contrôle des billets

Cinq agents de l'entreprise publique, officiant sur la ligne iDTGV Paris-Béziers, ont récemment utilisé, à titre expérimental, ce nouvel outil censé enrichir le dispositif de contrôle.

  • Imprimer

Le 23 octobre dernier, les passagers de l'iDTGV 2923 assurant la liaison Paris-Béziers ont eu la surprise de voir embarquer une équipe de cinq contrôleurs d'un nouveau type.

Des contrôleurs qui en plus de leur dispositif habituel portaient tous des Google Glass (à 1500 dollars l'unité). Une expérimentation menée par une SNCF en pleine transformation digitale et dont la filiale iDTGV jouait ici à plein son rôle de laboratoire.

Une fois le billet scanné avec la machine classique des informations relatives (nom, numéro de siège, validité du billet, date de naissance) au voyageur s'affichait sur écran des lunettes. "L'objectif est "d'enrichir le dispositif existant et non le remplacer", explique l'entreprise dans un communiqué.


Cette expérimentation en rappelle une autre toujours à base de Google Glass: Voyages-SNCF.com travaille actuellement au développement d'une application à destination de ses clients étrangers (dénomination provisoire: "book a ticket") qui n'en est encore qu'au stade de "proof of concept".

L'idée pour le site e-commerce étant d'offrir une visioconférence avec un conseiller parlant anglais et guidant l'utilisateur dans les différentes étapes d'achat.