MENU
Recherche

Retargeting prédictif : vendre plus et mieux

Publié par le - mis à jour à
Retargeting prédictif : vendre plus et mieux

Entre les soldes, qui commencent aujourd'hui, et la Coupe du Monde qui bat son plein, comment être vu quand tout le monde veut se faire voir ? Petit rappel sur un outil performant.

  • Imprimer

Aujourd'hui, entre le coup d'envoi des soldes et la très suivie Coupe du Monde de football, l'encombrement publicitaire est à son comble, et les tarifs s'envolent. Se faire entendre, pour un annonceur, s'avère particulièrement difficile mais essentiel en période de fortes intentions d'achats, puisque plus de 75% des Français entendent profiter des soldes d'été, selon un récent sondage Ipsos.

Cibler les réceptifs

Retargeting prédictif : sous ce nom un peu barbare se cache un outil bien connu du marketing direct, qui permet à un annonceur de cibler aussi finement que possible la population qui l'intéresse selon la manière dont elle se comporte sur le Web. Le but : mieux vendre, et limiter les abandons de caddies, grâce à des messages dont le contenu répond à un besoin, et ce, au bon moment.

L'efficacité de ce reciblage publicitaire est d'autant plus grande que le message s'adresse uniquement à la population dite des réceptifs, c'est-à-dire des internautes qui n'achètent que s'ils sont exposés à une campagne publicitaire. "On peut alors éviter la déperdition de valeur en affinant son ciblage", explique Jérémie Bugard, directeur associé de l'agence média Agence 79, qui propose son propre outil de reciblage, Predictive Mix. Trois groupes d'internautes y sont distingués : les indifférents, qui achètent ou pas, indépendamment de toutes sollicitations; les réfractaires, qui auraient bien acheté mais ne le font pas car surexposés à une publicité qu'ils ne supportent plus; et enfin, les réceptifs, objet très recherché du ciblage le plus efficace. "Non seulement l'annonceur peut dépenser moins et obtenir plus, mais il préserve l'image de sa marque", poursuit Jérémie Bugard. Rien de plus contre-productif pour un annonceur, en effet, que de bombarder ses clients potentiels de messages non désirés.

Un levier efficace

L'un des problème du retargeting est son manque de personnalisation. Un outil comme Predictice Mix entend pallier cette lacune par le ciblage des réceptifs. Les résultats sont toujours au rendez-vous, même si le pourcentage d'augmentation des ventes varie d'un annonceur à l'autre. À titre d'exemple, Jérémie Bugard cite la performance enregistrée par l'un de ses clients : "en 2013, Price Minister a connu une hausse de ses ventes additionnelles de 30% dans les quelques jours qui ont suivi la mise en place de Predictive Mix".