MENU
Recherche

Pas de big data sans confiance du consommateur

Publié par le | Mis à jour le
Pas de big data sans confiance du consommateur

La data, toujours la data. Cette année, le congrès de la Direct Marketing Association était placée sous le signe du Big Data. Les orateurs ont expliqué que l'exploitation des données personnelles imposait aux marketeurs d'instaurer, en échange, une relation de confiance avec les consommateurs.

Big data, big challenge… «Vous avez entre vos mains le pouvoir de transformer le monde…», a déclaré Linda Woolley aux marketeurs lors de l’ouverture de la convention annuelle de la Direct Marketing Association (DMA) qui s'est tenue à Las Vegas, du 13 au 18 octobre. «Et comment vous y parvenez ?, a poursuivi la présidente par intérim et CEO de la DMA, Vous collectez, utilisez et analysez la data. Vous anticipez les intentions d'achat des consommateurs en devinant ce que les clients et prospects veulent.» Au point même qu’un américain a appris par le grand magasin Target que sa fille était enceinte. EAprès avoir analysé les derniers achats de l’adolescente, l’enseigne lui a envoyé, par mail, des bons de réduction pour des vêtements et lits de bébé…

«Est-ce que nous sommes allés trop loin ?», s’est demandé Jordon Cohen, vice-président en charge du marketing de Moveable Ink, un prestataire de l’e-mail marketing. Le président de la Federal Trade Commission (FTC), Jon Liebowitz en semble convaincu. Et le Congrès mène actuellement deux enquêtes auprès d’entreprises sur l’exploitation des données collectées. Pour contrecarrer ces critiques, la DMA a annoncé la création du Data-driven marketing Institute (DDMI), un organisme de lobbying destiné à démontrer à Washington les bénéfices du big data pour les consommateurs et, plus généralement, pour la croissance économique. Linda Woolley a insisté : «Nous utilisons ces informations pour donner aux consommateurs ce qu’ils veulent et attendent». La patronne de la DMA a expliqué que lorsque les sollicitations commerciales sont ciblées, les consommateurs y répondent positivement.