Recherche
En ce moment En ce moment

Michelin équipe son site pro d'un avatar

Publié par le
Michelin équipe son site pro d'un avatar

Le site internet Corporate du fabriquant de pneus comprend désormais un agent virtuel, destiné à répondre aux interrogations des internautes.

  • Imprimer

Depuis fin juillet, les internautes du site internet Corporate du groupe Michelin (www.michelin.com/corporate) peuvent discuter avec Bibendum, le bonhomme emblématique de la marque. Présent sur la home page du site, cet avatar intelligent a pour mission d'établir un contact quasi-humain entre les consommateurs et le fabriquant français de pneus.

Bibendum, ambassadeur Michelin depuis 1898, communique en français et en anglais, les deux langues officielles de la marque. Il est calibré pour mener environ 10 000 conversations chaque mois. Il peut répondre à la fois aux questions le concernant comme à celles sur l’entreprise. Enfin, il sait guider les internautes tout au long de leur visite sur le site.

Cet avatar est le fruit d'une collaboration entre VirtuOz, agence franco-américaine spécialisée dans la création d’assistants virtuels intelligents, Cantoche, une agence de création d’interfaces vidéos, et enfin Michelin.

Emilie Kovacs

Emilie Kovacs

Journaliste, réseaux sociaux et international

Je suis responsable des rubriques marketing digital, médias sociaux, data, caritatif et international.Titulaire de la carte de presse depuis [...]...

Voir la fiche
Sur quels critères évaluer (et rémunérer) un CMO ?

Sur quels critères évaluer (et rémunérer) un CMO ?

Sur quels critères évaluer (et rémunérer) un CMO ?

Generation de leads trafic du site Web ou gestion un budget Quels sont les elements qui permettent de juger de la performance un responsable [...]

Les 10 idées marketing (28 août-1er septembre 2017)

Les 10 idées marketing (28 août-1er septembre 2017)

Les 10 idées marketing (28 août-1er septembre 2017)

Au programme des 10 idees reperees par la redaction cette semaine Facebook attaque de nouveau aux sites de fake news Uber arrete partiellement [...]