Recherche

Mailinside crée des enveloppes communicantes

Publié par le

Les versos des enveloppes sont habituellement vierges. Mailinside propose de les habiller de messages publicitaires. Les enveloppes ainsi conçues sont vendues aux entreprises et aux annonceurs.

  • Imprimer

Comment réduire ses frais de courriers ? Comment réaliser une campagne de communication à moindres coûts ? Où trouver de nouveaux espaces pour communiquer ? Les entreprises confrontées à ces interrogations trouveront peut-être une réponse parmi les solutions proposées par Mailinside.

Cette jeune société conçoit des enveloppes communicantes : un message publicitaire est inscrit au dos du contenant, habituellement vierge. Ce nouveau produit, pour l’instant proposés aux formats C6 (114/229 mm) et C5 (162/229 mm), peut être utilisé de trois façons différentes.
 

Tout d’abord, une entreprise peut acheter des enveloppes pour envoyer son courrier (factures, documents de gestion, etc.) et réaliser sa propre promotion. Elle paye alors l’enveloppe à un tarif supérieur à un contenant classique, mais n’a pas besoin d’investir dans un support de communication. Plus le volume est important, plus le prix (que Mailinside ne souhaite pas communiquer) est dégressif.

Seconde option proposée par Mailinside : l’entreprise accepte que ses enveloppes soient utilisées pour promouvoir un autre annonceur. « Cette offre s’adresse aux grands émetteurs de courriers, ceux qui envoient plus d’un million de lettres par an, explique Philippe Levi, directeur associé de Mailinside, en charge du marketing et de la communication. Nous signons alors un contrat cadre d’un an avec l’entreprise qui devient un « diffuseur ». Le contrat inclut une liste des marques qui, pour des raisons de concurrence, ne pourront pas communiquer sur les enveloppes de ce diffuseur.» Le diffuseur perçoit entre 10 et 12 euros pour 1000 envois. « En outre, il ne paye pas les enveloppes, ce qui représente une économie de 6 à 10 % sur son budget courrier », ajoute Philippe Levi.

Troisième utilisation possible, destinée cette fois-ci aux annonceurs qui souhaitent communiquer via le courrier d’une autre entreprise. « L’annonceur paye 120 euros le mille pour 100 000 envois. Ensuite, les tarifs sont dégressifs en fonction du volume », précise Philippe Levi. Les annonceurs intéressés peuvent choisir le diffuseur de leur choix sur catalogue.

Les messages publicitaires publiés sur les enveloppes peuvent être relayés sur le web grâce à Drop Zone Solutions, un autre service de Mailinside, géré par l’agence Atom Production, qui prend en charge tous les aspects interactifs des offres. « Une enveloppe peut, par exemple, indiquer une adresse internet vers laquelle l’entreprise souhaite orienter ses clients. Cette entreprise peut, par exemple, demander à ses clients de participer à un jeu concours, de surfer sur un site dédié, et, à cette occasion, leur demander des renseignements complémentaires qui  lui permettront d’enrichir sa base de données », conclut Philippe Levi.

Pour l’heure, Mailinside est en phase de commercialisation. Créée en 2007, l’entreprise installée à Paris (quatre associés, trois salaries aujourd’hui, six prévus en juin prochain) a obtenu, fin 2010, le label Oseo pour son caractère innovant. En août dernier, elle a levé 800 000 euros auprès du fonds d’investissement X’Ange pour développer son activité.