Recherche

Louis Vuitton s'offre Michael Phelps

Publié par le | Mis à jour le
Louis Vuitton s'offre Michael Phelps

Le nageur au palmarès hors du commun prend la pose au côté d'une ancienne athlète ukrainienne pour la marque de luxe française. Une campagne qui a failli lui faire perdre ses médailles...

  • Imprimer

Louis Vuitton propose un nouveau volet de sa campagne de brand content "Core Values". Démarrée en 2007, celle-ci a pour thème l'art du voyage et met en scène des personnalités de renommée internationale.

Cette fois, c'est le nageur Michael Phelps qui incarne la marque de luxe en photo, ainsi que sur un site internet.

Suite à ses performances olympiques à Londres cet été (six médailles d'or), il a dépassé le nombre historique de récompenses (18) obtenues pendant les JO, par une certaine Larisa Latynina, gymnaste ukrainienne, âgée aujourd'hui de 78 ans.

Pour marquer le coup, Louis Vuitton a eu l'idée de les faire poser ensemble, avec la signature "Deux parcours extraordinaires. Une même destinée".

Salon cosy, canapé d'époque, coussins en velours, tapis, tasses de thé, échiquier et sac de voyage Louis Vuitton de rigueur... Voilà le décor "so british" qui entoure les deux légendes, très apprêtées pour le cliché.

« Le voyage représente bien plus que l’acte physique de se déplacer d’un endroit à un autre ou de découvrir une nouvelle destination. Il s’agit d’une expérience émotionnelle, permettant la découverte de soi. Nous avons tous le potentiel de réaliser nos propres voyages. La maison Louis Vuitton s’est depuis toujours associée à des figures d’exception. Mais, au-delà de cette célébrité, se révèlent des individus dont le parcours s’est avéré fascinant et accompli aux yeux de tous, des hommes et des femmes qui ont su réaliser leur propre voyage personnel », raconte la marque dans son communiqué.

En parallèle, Michael Phelps présente sa Fondation (créée en 2008) à travers un film interactif sur un site dédié. Celle-ci « encourage la pratique de la natation et offre aux jeunes nageurs les mêmes opportunités que celles dont j'ai pu bénéficier à mes débuts », indique l'athlète dans la vidéo.

À cause de la règle 40 du Comité international olympique, qui interdit toute publicité à titre personnel entre le 18 juillet et le 15 août, Michael Phelps a failli perdre ses six médailles obtenues à Londres et payer une amende. Le Comité américain olympique a indiqué que la campagne avait commencé après la clôture des JO, soit après le 12 août. Les photos ont en effet été révélées au public le 13 août. Rien n'a finalement été retenu contre le champion.

Aucune inquiétude donc pour l'athlète, ses 70 médailles et ses records du monde restent intacts. Il va pouvoir, à 27 ans, démarrer sa retraite en toute sérénité.

Emilie Kovacs

Emilie Kovacs

Journaliste, réseaux sociaux et international

Je suis responsable des rubriques marketing digital, médias sociaux, data, caritatif et international.Titulaire de la carte de presse depuis [...]...

Voir la fiche
La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

Article écrit par DEVELINK

DEVELINK

La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure. La transformation digitale, pas de place pour la demi mesure.

La transformation digitale est l'opportunité pour les entreprises de réconcilier l'humain et les technologies digitales. L’humain et une vision [...]

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Article écrit par Channable

Channable

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Comment vendre sur Amazon de façon rentable ?

Amazon jouit d’un trafic exceptionnel, aussi bien en termes de quantité que de qualité. Ses 23 millions de visiteurs uniques par mois en font [...]

Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Le média sportif du groupe Amaury dévoile un nouveau site mobile pour améliorer l'expérience utilisateurs de ses 1,6 millions de mobinautes [...]

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

La première vision de la smart city est dite top down. Centralisée, elle est portée le plus souvent par un ou plusieurs acteurs, souvent de [...]

Le CSA autorise les coupures pub des JT de TF1

Le CSA autorise les coupures pub des JT de TF1

Le CSA autorise les coupures pub des JT de TF1

La décision du CSA est tombée mercredi 19 juillet : TF1 pourra entrecouper ses journaux télévisés de 13h et de 20 heures de publicités. Une [...]

Le viral, un enjeu vital

Le viral, un enjeu vital

Le viral, un enjeu vital

Créer un événement est une chose. Le transformer en vecteur de business en est une autre. Pour y parvenir, il faut notamment qu'il soit correctement [...]