Recherche

Le SNCD prévoit une rentrée studieuse

Publié par le - mis à jour à
Le SNCD prévoit une rentrée studieuse

Le syndicat publiera, à partir du mois de septembre, une série d'études qui portent notamment sur les médias sociaux, la mobilité et l'e-mail marketing et se mobilise contre les risques de durcissement de l'expression du consentement.

  • Imprimer

Sous l’impulsion de son président, Didier Farge, le SNCD, 140 entreprises adhérentes, a monté un atelier lobbying pour s’opposer au renforcement des conditions préalables aux communications par voie postale ou téléphonique en Europe. Le syndicat professionnel a réalisé, en interne, une enquête pour mesurer l’impact sur l’activité des entreprises du secteur et l’emploi si l’opt-in était rendu obligatoire. Membre fondateur de Pacitel, le SNCD rappelle que l’autorégulation de la profession est efficace et souhaite la mise en place d’un démarchage téléphonique responsable associé à une obligation d’utilisation de la liste d’opposition Pacitel.

À la rentrée, le SNCD publiera plusieurs études sur les sujets suivants :
les médias sociaux : présence des marques sur ces canaux par secteur d'activité et attente des consommateurs ;
la mobilité : présence des marques sur les smartphones et les tablettes ;
l'e-mail marketing : comportement de l'internaute à la réception d’e-mails, étude réalisée depuis 2006 qui intègre, cette année, un volet B to B ;
la part des différents points de contact dans les décisions d'achat, en partenariat avec Popai : une mesure quanti après la phase quali de l’année dernière, vue à travers plusieurs produits comme les shampooings, l’optique…

Enfin, le SNCD lance un programme de formation diplômante sur le marketing direct en partenariat avec l’IAE de Lille, le CMD (Cercle du marketing direct) et l’IEMD (Institut européen du marketing direct). Les premiers cours devraient démarrer en février 2013.