Recherche

Lancement du Syndicat national du marketing à la performance

Publié par le | Mis à jour le
Jean-Baptiste Descroix-Vernier, président du Syndicat national du marketing à la performance et président de Rentabiliweb
Jean-Baptiste Descroix-Vernier, président du Syndicat national du marketing à la performance et président de Rentabiliweb

Le syndicat a d'ores et déjà édicté une première charte déontologique des éditeurs de sites de cash back. Son président, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, de Rentabiliweb, a été séduit par une démarche qui vise à offrir des garanties de sérieux et d'éthique aux marchands comme aux consommateurs.

  • Imprimer

Pourquoi avoir créé le syndicat national du marketing à la performance (SNMP) ?
Il n'y avait pas d'organisme fédérateur comme la Performance Marketing Association (PMA) qui existe aux Etats-Unis depuis 2008. En France, le marketing à la performance est un marché mature qui pèse 15-20 milliards d'euros uniquement pour l'adwords et l'affiliation. Il était important que ce secteur se structure (1). Un syndicat sert à représenter une profession et à défendre ses intérêts, mais aussi à fédérer les acteurs de la filière. Nous avons déjà recueilli une dizaine de demandes d'adhésions. Le SNMP va également s'affilier à la Fevad.

Pourquoi avez-vous accepté de devenir président du SNMP ?
J'ai accepté un mandat réduit d'un an - au lieu de trois prévus dans les statuts - pour accompagner ce mouvement. J'ai trouvé cette initiative intelligente. Le SNMP démarre son activité avec la mise en place d'une première charte des éditeurs de sites de cash back. Les entreprises, qui veulent devenir membres du syndicat, doivent appliquer cette charte. Cela me plaît que ce syndicat parle d'éthique et de déontologie. Les consommateurs doivent pouvoir acheter en ligne avec des garanties de sécurité, en particulier, sur la protection de leurs données personnelles.

Quelles seront les premières actions du SNMP dans les prochaines semaines ?
Nous allons demander à rencontrer notre ministre, Fleur Pellerin, mais aussi les parlementaires. Nous aborderons les questions de taxation des entreprises Internet, de protection des données personnelles, mais aussi de formation. Il n'existe pas, aujourd'hui, d'écoles qui forment aux métiers du marketing à la performance. Ce sont pourtant des secteurs qui embauchent. Rien qu'à Rentabiliweb, nous recrutons, en ce moment, près d'une dizaine de CDI...

(1) Les membres fondateurs sont les entreprises Retail Me Not (Olivier David), I Graal (Matthias Lesterlin), Plebicom (Gilles Nectoux) et Rentabiliweb (Jean-Baptiste Descroix-Vernier).

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mail demeure un outil majeur de prospection et de fidélisation, aussi bien en B to B qu'en B to C, selon l'étude "Email marketing attitude", [...]

Australie remporte le budget de SNPTV

Australie remporte le budget de SNPTV

Australie remporte le budget de SNPTV

Le Syndicat National de la Publicité Télévisée vient de confier à l'agence Australie sa prochaine campagne.

Des emails moins nombreux et mieux ciblés selon le SNCD

Des emails moins nombreux et mieux ciblés selon le SNCD

Des emails moins nombreux et mieux ciblés selon le SNCD

La 11e étude du SNCD vient de paraître. Si le nombre d'emails routés est moins important en 2015 qu'il ne l'était en 2014, le chiffre d'affaires [...]

Le Selced et le SNCD fusionnent

Le Selced et le SNCD fusionnent

Le Selced et le SNCD fusionnent

Les deux syndicats, qui travaillaient déjà conjointement depuis deux ans, entendent ainsi représenter plus efficacement les professionnels du [...]

Marketing direct : un nouveau syndicat est né !

Marketing direct : un nouveau syndicat est né !

Marketing direct : un nouveau syndicat est né !

L'union fait la force : les Sncd et Selced se rapprochent pour former une seule entité. Explications et détails des défis à relever avec le [...]