Recherche

La Croissanterie dématérialise son programme de fidélité

Publié par le - mis à jour à
La Croissanterie dématérialise son programme de fidélité

La Croissanterie a choisi l'appli FidMe pour digitaliser sa carte de fidélité. Grâce aux connecteurs intégrés à cette appli, la carte de l'enseigne est également disponible sur le Passbook d'Apple et le Portefeuille de Microsoft.

  • Imprimer

Dématérialisation de la carte de fidélité, consultation du solde de points cumulés, accès à des coupons de réduction. La Croissanterie met l'intégralité de son programme de fidélité sur l'appli FidMe qui est disponible en 16 langues. L'enseigne compte plus de 200 points de vente en Europe.

Le porte-carte digital permet l'affichage du code-barres pour scanner le mobile en caisse. La carte La Croissanterie sera aussi compatible avec le Passbook d'Apple et le Portefeuille de Microsoft grâce aux connecteurs intégrés à FidMe.

Gratuite et sans publicité, l'appli FidMe fonctionne sur tous les mobiles. Développée par la société Snapp', elle permet d'enregistrer ses cartes de fidélité classiques et à tampons des petits commerçants.

Snapp' revendique 2 millions d'utilisateurs de son appli, 3 500 programmes de fidélité, 10 millions de cartes dématérialisées, 10 000 commerçants enregistrés ou en cours, des réseaux de franchise (Mezzo di Pasta, McDonald's, Quick, Columbus Café,...).

Snapp' compte parmi ses clients : Accorhotels, Monoprix, Marionnaud, Virgin Megastore, Bizzbee...

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ? Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

[Tribune] Les promotions sont-elles inefficaces?

[Tribune] Les promotions sont-elles inefficaces?

[Tribune] Les promotions sont-elles inefficaces?

Les promotions, trop nombreuses, ne parviennent plus à jouer leur rôle de fidélisation et de différentiation auprès des consommateurs. Cyril [...]