Recherche

L'avenir du m-CRM est dans le push notification, selon Ocito

Publié par le | Mis à jour le
L'avenir du m-CRM est dans le push notification, selon Ocito
L'avenir du m-CRM est dans le push notification, selon Ocito

Rencontré au Forum E-marketing, le nouveau directeur général de la filiale mobile de 1000mercis mise sur la personnalisation et la géolocalisation de ces messages spécifiques aux smartphones.

  • Imprimer

Martin Jaglin, 30 ans, vient d'être nommé directeur général d'Ocito, spécialiste du marketing mobile. L'annonce a beau tomber en plein Forum E-marketing Paris 2012, l'intéressé assure que cette coïncidence est le fruit du hasard. "Nous ne sommes pas des pros de la communication", prétend-il, modeste. Mais des pros du m-CRM ! Après avoir débuté chez 1000mercis, maison-mère d'Ocito depuis 2008, puis construit le pôle e-CRM de Performics, Martin Jaglin opère un retour aux sources avec plusieurs projets sous le coude.

À commencer par une utilisation accrue du push notification, dans lequel le nouveau dg d'Ocito voit un vrai outil de CRM. En se concentrant sur iOS et Android, qui représentent à eux seuls environ 85 % du trafic sur les sites mobiles des clients d'Ocito. Tout en tenant compte des spécificités des deux OS : "Le système d'Apple est assez fermé : l'information apparaît dans une petite bulle et il y a une vibration, alors qu'avec Google on se régale beaucoup plus : on peut paramétrer le son, les vibrations, les LED..." Auprès de ses clients, Ocito teste ainsi un message d'anniversaire en push, avec la mélodie correspondante.

"Pour tirer parti de l'outil et faire en sorte qu'il ne soit pas intrusif, il faut segmenter au maximum", explique Martin Jaglin. Exemple avec l'application SNCF Transilien, conçue par Ocito, qui permet de renseigner l'utilisateur uniquement sur la gare et la ligne qui l'intéressent. Le push géolocalisé est une autre option à creuser. "Plus c'est personnalisé et plus c'est géolocalisé, moins c'est intrusif et plus c'est pertinent", résume Martin Jaglin.

Le retargeting mobile, via e-mail, SMS ou push notification, intéresse Ocito et ses clients, puisqu'il peut engendrer des taux d'ouverture dix fois supérieurs. Mais la filiale de 1000mercis souhaite là encore personnaliser au maximum, en déterminant le type de message à envoyer en fonction des habitudes de chacun des consommateurs. À noter que l'ensemble de ces leviers ont leur utilité propre. Ainsi, pendant les soldes, La Redoute annoncera ses démarques par le biais du push, mais suggèrera des achats par e-mail.

Un autre axe de réflexion pour Ocito est d'adapter l'e-mail au canal mobile, autant dans son format que dans son contenu. Enfin, le HTML5, en permettant de passer outre le Flash, non lu iPhone et iPad, offre un champ d'exploration passionnant pour le spécialiste du marketing mobile.

Gaël Lombart

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16) Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

71% des consommateurs américains souhaitent être capables de résoudre par leurs propres moyens, les problèmes relatifs à une commande, plutôt [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la compréhension et le traitement de la donnée à l'ensemble des métiers de l'entreprise. La démarche, data-driven, a beaucoup à apporter [...]