Recherche

Le "klout" va demain scorer les produits des marques de près de 600 millions de consommateurs

Publié par le | Mis à jour le
Le 'klout' va demain scorer les produits des marques de près de 600 millions de consommateurs

Aujourd'hui utilisé par 580 millions de personnes, Klout va apporter, dans les prochaines semaines, de nouveaux services aux marques. Explications.

  • Imprimer

" Grâce au rachat de Klout*, nous passons d'une marque B2B à une marque ensoleillée ". Timothée Wirth, l'actuel directeur général pour l'Europe de l'Ouest de Lithium Technologies** a de quoi se réjouir. Jusqu'ici son activité, née d'un spin off en 2001 avec le site communautaire gamers.com, avait permis de créer une activité B2B concentré sur deux axes : fournir en mode SaaS un progiciel à quelque 400 clients prestigieux comme eBay, Skype, Sephora US, Best Buy pour interagir avec leur communauté de clients (une " Custom Experience Plateforme) ainsi qu'un service plus classique d'écoute et d'engagement social.


Quel est l'intérêt d'avoir racheté Klout ?


Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Jusqu'ici près de 100 millions de contributeurs (40% B2B, 60% B2C) s'étaient inscrits sur les quelques 400 plateformes communautaires déployées chez ses clients. Avec Klout, Lithium Technologies dispose désormais de 580 millions de profils sociaux actifs. Rappelons que Klout est un service parmi d'autres (PagesAnalyzer, Kred, PeerIndex...) destiné à mesurer votre influence ou celle de votre marque sur l'ensemble des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, YouTube, Foursquare, Instagram, Tumblr...) Klout a outre ses 580 millions d'utilisateurs, une force d'attractivité formidable : selon Timothée Wirth, jusqu'à 500 000 nouveaux profils par jour seraient en ce moment recrutés.

Comment va évoluer Klout ?


En dépit de son rachat, Klout va continuer d'exister sous sa forme actuelle. Déjà Klout a connu depuis son acquisition des ajouts fonctionnels pour se voir proposer et partager des contenus sur la base des sujets (les topics) auxquels on accepte d'être volontairement associé. Pour améliorer l'efficacité de ses activités sociales, il est même proposé de programmer ses actions. Si Klout n'est pas monétisé via l'affichage de dispositifs publicitaires, ce service propose toutefois des promotions et des services en affinité (les perks). Mais Klout reste " cool " car ces propositions commerciales restent discrètes (via un onglet séparé de l'interface principale).

580 millions d'influenceurs au service des marques


Pour Lithium, Klout offre un élément clé : le " klout " (un score allant de 0 à 100) de ses 580 millions d'utilisateurs. Ainsi il pourrait être possible pour Lithium de savoir si les utilisateurs de sa plateforme SaaS communautaire (une partie des clients de Best Buy par exemple) sont ou non des consommateurs influents. Mais Lithium Technologies a d'autres idées en tête : outre le Klout des individus et des marques, Timothée Wirth évoque qu'ils vont pouvoir " raffiner et scorer les produits de la marque ". Autrement dit, à terme on pourrait imaginer que l'on puisse demain recommander un produit en fonction du " klout " attribué par ses consommateurs. Consommera-t-on encore demain en dehors des klout ?

* Même si des sommes de 100 à 200 millions de dollars ont été évoqué, le montant de l'acquisition n'a pas été officiellement révélé.
** Lithium Technologies emploi à ce jour 483 personnes et dispose d'un bureau parisien.