Recherche

Klout, outil de mesure de l'influence : fiable ou pas ?

Publié par le - mis à jour à
Klout, outil de mesure de l'influence : fiable ou pas ?

Créé en 2008, ce site mesure l'activité des internautes sur les réseaux sociaux. Il s'apprête à créer des pages pour les marques. Red Bull teste ce nouveau format en avant-première.

  • Imprimer

Originaire de San Francisco, le dernier site qui fait débat sur la Toile se nomme Klout. Créé en 2008, ce service analyse l’activité des internautes sur les réseaux sociaux pour en déduire leur degré d’influence. Les utilisateurs “analysés” par Klout sont ceux qui surfent sur les plateformes Twitter, Facebook, YouTube, Google+, Foursquare, LinkedIn, Instagram, Tumblr, Blogger, Wordpress, Last.fm et Flickr.

En somme, Klout peut être comparé à Google Analytics, avec des graphiques, des courbes et des chiffres à profusion. Ce baromètre du “personal branding” made in USA comptabiliserait à ce jour plus de 100 millions d’utilisateurs.

Arrivé en France courant 2011, Klout fait jaser les internautes. Au cœur du débat : les moyens de mesure et de calcul d’influence qui ne seraient pas exhaustifs. D’abord, parce que le score obtenu prend surtout en compte le trafic et l’activité sur Twitter. De plus, Klout place au même niveau toutes les actions recensées sur les réseaux sociaux : “j’aime”, RT, commentaires, mentions, etc. De quoi douter de la pertinence de ce service en ligne.


Les marques débarquent

Le 17 avril dernier, Klout annonçait sur son blog la création prochaine d’un format de page spécialement adapté aux marques, baptisé Brand Squads”. Red Bull teste la version beta en avant-première. Les profils des dix premiers influenceurs sont affichés au-dessus du top 100, et un bouton “Voir plus” renvoie vers les autres profils.

La deuxième partie de la page, “Red Bull Perks”, concerne les avantages Red Bull. Les meilleurs influenceurs de la marque sont récompensés avec des canettes Red Bull Total Zero (Red Bull sans calorie) pour les membres du top 1 000, des équipements Red Bull pour les 100 premiers et des expériences Red Bull à vivre pour ceux du top 10 (des places pour les X-Games par exemple).

Reste à savoir si l’audience de la page Klout de Red Bull sera au rendez-vous. Et si les autres marques seront, elles aussi, séduites par ce site qui place l’e-réputation au cœur d’un nouveau business.

Emilie Kovacs