Recherche

CARTEGIE lève trois millions d'euros

Publié par le - mis à jour à
CARTEGIE lève trois millions d'euros

L'entreprise de data management au service de la relation client vient de boucler une levée de fonds de trois millions d'euros. Cette opération va lui permettre de procéder, dans les mois à venir, à de nouvelles acquisitions.

  • Imprimer

La PME vient de lever 3 millions d’euros : 50 % auprès du fonds régional aquitain Galia Gestion et 50 % auprès de l'organisme public Oseo. L'objectif de cette opération, qui a été annoncée aux 33 salariés  le mardi 4 septembre, est de disposer des liquidités pour acquérir dans les mois à venir une ou plusieurs sociétés.

Régis Barbier, fondateur et président  de Cartegie, scrute le marché depuis plusieurs mois déjà. Il ne veut rien exclure. « Nous regardons des entreprises qui travaillent sur l'amont et sur l'aval de notre activité, c'est-à-dire du côté des bases de données et du côté des technologies. » Cette levée de fonds est la suite logique de la politique de croissance externe entamée en janvier 2011. La PME avait alors acquis la société toulousaine Telbase, propriétaire de la base de données des permis de construire en France. Fin 2011, elle avait racheté le courtier strasbourgeois Adral.

Dès ses débuts en 1988 à Bordeaux, Régis Barbier a pris le parti d’exploiter les données sur des repères géographiques. En 24 ans, son entreprise a créé deux des plus grandes bases de données géolocalisées et multicanal du marché français. La première, Géosociétés, compte notamment 8,5 millions d’entreprises françaises géolocalisées, 1,2 million de bilans et 500 000 e-mails B to B “siretés”. La seconde base de données, Géofoyers, recense, entre autres, 15 millions de foyers dont l’adresse et le téléphone sont renseignés, 6 millions d’e-mails opt-in et 5 millions de cyberacheteurs.

Cartegie propose plusieurs services aux entreprises, notamment Easyfichiers.com, un site qui permet aux PME et aux PMI d’accéder à des données commerciales et marketing ; Easytva.com, pour rechercher des numéros de TVA ; Appligeo.com, pour visualiser sur une carte ses fichiers de clients et de prospects… En septembre dernier, l'entreprise a créé un nouveau site avec lequel les PME et PMI peuvent router des SMS, des e-mails et des VMS.

Ces trois dernières années, Cartegie a plus que doublé son chiffre d’affaires, qui est passé de 4,1 à 8,2 millions d’euros (chiffre attendu cette année hors acquisition). Elle compte plus de 300 grands comptes dans sa clientèle. D’ici à 2014, Régis Barbier vise un chiffre d’affaires proche de 15 millions d’euros pour une soixantaine de collaborateurs. La société va continuer à investir chaque année 10 % de son chiffre d’affaires en R&D.  « Nous voulons désormais nous placer sur le management de la data, la business intelligence et le CRM. »