Recherche

3 Suisses se met à la mode digitale

Publié par le - mis à jour à
3 Suisses se met à la mode digitale

Le VADiste vient de sortir son e-mag. Grâce à cette publication, il compte bien fédérer sa communauté et favoriser l'acte d'achat.

  • Imprimer

Pour asseoir encore davantage son positionnement de marque mode et déco, créative et accessible, 3 Suisses met le paquet sur le contenu et sort un e-mag. « Ce support web, entièrement réalisé en interne, invite à la découverte de styles, de mélanges du vintage et de nouvelles pièces… Il se veut le témoin de la mode qui vit ! », atteste Sylvie Derozières, directrice de la communication de 3 Suisses. Jusqu’alors, la marque de vente par correspondance ne disposait que du catalogue saisonnier pour présenter ses collections aux consommatrices. L’e-mag devrait permettre à l'enseigne de gagner en proximité, notamment avec les femmes.

En outre, la marque compte bien profiter des atouts du Web, en particulier de sa réactivité pour mettre à jour le plus régulièrement possible son magazine. « On va s’attacher à flairer l’air du temps pour nourrir nos 48 pages. Nous voulons raconter l’histoire de la saison à nos lecteurs », précise Sylvie Derozières (3 Suisses). Autre avantage de la publication on line, elle favorise une dynamique communautaire. Les internautes pourront discuter avec les experts de 3 Suisses à l’origine du projet. Avec le community manager chargé de l’e-mag, un directeur artistique ou encore la responsable du style : les échanges seront à la fois très riches et totalement ancrés dans l’ADN de la marque. Porté par ces salariés ambassadeurs opérationnels de l’entreprise, l’e-mag va donner un autre regard sur la marque. En complément de l’approche commerciale, il va délivrer des messages enrichissant la découverte de l’offre.

Une nouvelle expérience participative

Ce n’est pas la première fois que la marque s’essaie aux outils participatifs. En effet, le site www.3suisses.fr propose déjà un espace dialogue. Les internautes peuvent y déposer toutes sortes de commentaires. Avec l’e-mag, la marque veut rendre sa communauté encore plus active et fédérée. L’échange peut se faire en direct depuis le magazine, mais aussi grâce aux réseaux sociaux. Un lien vers Facebook encourage ainsi les lecteurs à partager leurs goûts, leurs envies et les infos qui les interpellent, avec leurs amis.

« L’e-mag reste une manière de faire découvrir notre passion pour la mode », ajoute Sylvie Derozières (3 Suisses). Émotion et concret sont d’ailleurs les piliers de cette nouvelle aventure. Et les idées fourmillent pour réinventer le plus souvent possible la proposition du magazine. En termes de contenu, des invités et des chroniqueurs prendront la parole pour donner un point de vue supplémentaire et un autre éclairage. Mode adulte et enfant, déco… : tous les secteurs abordés par 3 Suisses entreront dans le champ de compétences du magazine virtuel.

Sur la forme, outre, les papiers et visuels, l’e-mag proposera des vidéos. « Le Web nous donne une richesse d’expression, nous permet de découvrir de nouvelles façons de jouer avec les tendances », précise Sylvie Derozières (3 Suisses).
Si, bien sûr, la création d’un lien enrichi avec le consommateur compte pour le VADiste, ce dernier n’en oublie pas pour autant la valeur commerciale de l’e-mag. Dans cette optique, l'enseigne va renvoyer vers des fiches produits détaillées favorisant la mise en valeur des offres. « Notre publication s’inscrit dans le cadre du renouvellement de notre image et de notre relation client. Sans oublier son potentiel business », détaille Sylvie Derozières (3 Suisses).

Sur le long terme, 3 Suisses n’exclut pas de sortir une version papier de son e-mag. Preuve qu’on ne se défait pas si facilement d’une tradition print !

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]