Recherche

Makazi Group, l'intelligent data marketing à la française

Publié par le | Mis à jour le
Makazi Group, l'intelligent data marketing à la française

Makazi Group s'affirme comme un spécialiste du data marketing. L'entreprise sort une nouvelle offre de data management plateform, et se développe à l'international.

  • Imprimer

A nouvelle offre, nouveau nom. LeadMedia Group est devenu, Makazi Group afin de donner une meilleure lisibilité à son expertise en data marketing. " Makazi " est un mot swahili qui signifie l'endroit où l'on entrepose les richesses à valoriser. Une référence à son activité de valorisation du capital data de ses clients : unifier des données souvent réparties entre différentes bases - clients, prospects, marketing,... - les consolider et les enrichir, puis les analyser pour mettre en oeuvre des campagnes de conquête et de fidélisation personnalisées. " Notre métier consiste à faire fructifier le capital data de nos clients en leur fournissant la technologie pour le gérer, et les services pour les intégrer ", préciseStéphane Darracq, fondateur et p-dg.
Ainsi, le spécialiste du data marketing sort, en parallèle, une nouvelle offre, une data management plateform (DMP) nommée Makazi LifeCycle, qui réunit le savoir-faire de ses trois principales filiales : Gamned! (RTB), Score MD (CRM) et Graph Insider (réseaux sociaux). Cette nouvelle plateforme de gestion des données permet, ainsi, aux annonceurs de personnaliser leurs interactions avec le consommateur quel que soit le canal de contact. Cette innovation s'accompagne d'une mise en commun des ressources et des compétences de ces entreprises qui prennent le nom Makazi Group. Une période charnière pour l'entreprise qui annonce également de nouvelles implantations à l'étranger. Déjà présente au Brésil, aux Etats-Unis, au Canada et en Australie, elle suit ses clients français dans une quinzaine de pays, et doit ouvrir prochainement un nouveau bureau en Europe.

En 2008, Stéphane Darracq fonde LeadMedia Group, futur Makazi Group. Il a l'intuition que la data va devenir un enjeu stratégique pour les annonceurs. L'entreprise débute son activité avec un outil de gestion des campagnes d'e-mailing destiné à collecter de la donnée sur les consommateurs, et à interagir avec eux. " Dès le début, notre idée est d'envoyer moins d'e-mails mais de faire en sorte qu'ils soient davantage ciblés. Notre objectif est d'ajouter de l'intelligence en temps réel ", raconte son p-dg. Pour y parvenir, la toute jeune entreprise embauche des " data scientist " : les algorithmes sont construits à partir de l'historique d'achat et de comportement de navigation du consommateur afin de lui proposer la bonne offre au bon moment sur son canal préféré. Une stratégie gagnante puisque l'entreprise réalise 5 millions d'euros de chiffre d'affaires la première année avec seulement 25 employés.

Une forte implantation au Brésil

" Dans le digital, c'est la course à l'innovation. L'acquisition d'entreprises permet de gagner du temps et de recruter indirectement les meilleurs talents du marché", explique Stéphane Darracq, 49 ans. Celui qui fut manager associé de l'agence de marketing on line, Netbooster, étoffe rapidement son offre et va ajouter, année après année, des canaux de contacts : affiliation, réseaux sociaux, RTB... Il démarre, dès sa création en 2008, avec le rachat de R Advertising, une plateforme d'affiliation qui permet de faire du ciblage comportemental. Puis, en 2010, Makazi Group entre au capital de Score MD, spécialisé enCRM. Il s'agit alors d'enrichir la base de données clients des entreprises via l'e-mailing.

La même année, Stéphane Darracq a l'opportunité de s'implanter au Brésil. Il acquiert le spécialiste de l'offre promotionnelle par e-mail, BuscaDescontos, qui possède des bases de données propriétaires. Puis, il rachète l'agence d'achat d'espace MediaFactory afin de disposer rapidement d'un portefeuille clients brésiliens auxquels proposer les nouvelles offres du groupe. En 2012, DigitalMe complète le dispositif sur le canal " social marketing". Au final, le Brésil représente près de 50% du chiffre d'affaires de Makazi Group. L'entreprise est notamment capable de gérer des dizaines de millions d'interactions le jour du " Black Friday " au Brésil pour le compte de sociétés comme Walmart. Car, Makazi Group a développé, dès sa création, une technologie de diffusion propriétaire qui mixe serveurs physiques et serveurs virtuels afin d'être en capacité de diffuser des campagnes marketing (e-mail, bannières...) sur de très gros volumes en toute sécurité et depuis le territoire de choix des clients annonceurs.

Une entrée en bourse

En 2011, son p-dg et fondateur fait le choix d'entrer en bourse pour financer son développement et accroître sa notoriété. Deux fonds d'investissement, actionnaires historiques du groupe, accompagnent cette opération : Truffle Capital et Idinvest Partners. L'entreprise qui pèse déjà 19,1 millions d'euros de CA et emploie 120 personnes, lève 12,5 millions d'euros sur Alternext. Cette somme lui permet de poursuivre sa croissance organique - Makazi Group investit près de 15% de son CA en R&D - et de procéder à de nouvelles acquisitions. Ainsi, Stéphane Darracq rachète, en 2012, la société spécialisée dans les réseaux sociaux, Graph Insider, les fondateurs rejoignent le groupe. La même année, Makazi s'empare de Shopbot, un comparateur de prix présent au Canada, en Australie et au Brésil : " Cette acquisition nous permet de collecter les données de recherche des consommateurs à partir des mots-clés, et nous permet d'affiner notre connaissance client ".

Parallèlement, Makazi Group poursuit son expansion à l'étranger pour accompagner des clients français comme Mondial Assistance et Lacoste. C'est ainsi que l'entreprise ouvre un bureau à New York fin 2012. Enfin, en mai dernier, c'est le spécialiste du RTB (Real Time Bidding), Gamned!, qui rejoint le groupe avec ses fondateurs. Récompensée par le Gold Ecommerce Award en 2012 pour sa plateforme technologique de publicité personnalisée en temps réel, Gamned! intervient déjà dans une quinzaine de pays pour des clients comme Orange, Air France ou Ubisoft. Ainsi, le groupe, désormais piloté par Stéphane Darracq et ses entrepreneurs associés (1), propose une solution complète, en capacité de collecter de la donnée sur tous les canaux de contacts digitaux pour enrichir les bases de données de ses clients, et elle permet à ces annonceurs d'orchestrer des campagnes marketing multicanal et personnalisées. La boucle est bouclée.


Stéphane Darracq (p-dg), Hervé Malinge (partner), Edgar Baudin (partner) , Olivier Goulon (partner) et Cédric de Lavalette (CF0)

Makazi Group connaît une croissance rapide. L'entreprise a réalisé 25,6 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, soit cinq fois plus qu'à sa création en 2008. L'entreprise compte, à ce jour, 200 employés dont le quart dédiés à la R&D : des développeurs qui ont travaillé dernièrement sur la convergence des différentes technologies des filiales du groupe, mais aussi des data scientist qui peaufinent les algorithmes destinés à personnaliser les messages marketing. En juillet dernier, Makazi Group a levé 2,2 millions d'euros supplémentaires auprès de ses deux actionnaires historiques, Truffle Capital et Idinvest Partners. A l'heure des rachats d'entreprises françaises par de grands groupes, Stéphane Darracq a fait le choix inverse : " Nous entendons rester indépendants. Cela nous permet de rester agile et de conserver un esprit entrepreneurial. C'est une force ".

(1) Edgar Baudin et Olivier Goulon de Gamned! ; Hervé Malinge de Score MD ; et Pedro Eugenio Toledo au Brésil

Chiffres-clés
25,6 millions d'euros de chiffre d'affaires dont 50% réalisés au Brésil
200 salariés dont 50 dédiés à la R&D
Implantations : France, Brésil, Etats-Unis, Canada, Australie
500 clients

Dates-clés
2008 : création de LeadMedia Group
2008 : acquisition de R Advertising
2010 : implantation au Brésil (BuscaDescontos et Media Factory)
2010 : entrée au capital de Score MD
2011 : entrée en bourse sur Alternext
2012 : acquisitions de Graph Insider et de Shopbot
2012 : ouverture d'un bureau à New York
2013 : acquisition de Gamned !
2013 : changement de nom