Recherche

Bringr permet de mesurer la valeur créée sur les réseaux sociaux

Publié par le | Mis à jour le
Simon Robic, co-fondateur de Bringr
Simon Robic, co-fondateur de Bringr

La nouvelle fonctionnalité de la plateforme Bringr mesure, notamment, le trafic et le taux de transformation généré par un post ou un tweet.

  • Imprimer

La solution Bringr permet, désormais, aux marques de publier et programmer leurs publications sur Facebook, Twitter et LinkedIn, y compris dans les groupes. " Nous mesurons publication par publication la valeur apportée à leur business. Pour les e-commerçants, par exemple, nous mesurons le chiffre d'affaires généré tweet par tweet. Mais, nous pouvons aussi mesurer le nombre de rendez-vous pris grâce à une publication sur LinkedIn ou le nombre d'inscriptions à un événement grâce à un statut Facebook, par exemple," explique Simon Robic, co-fondateur de Bringr avec François-Guillaume Ribreau.

La nouvelle fonctionnalité Impact (mesure de la valeur créée) est, ainsi, complémentaire de Strategy (analyse des conversations sur les des réseaux sociaux - Twitter, Facebook, Instagram, Google +, YouTube, Vimeo, les blogs, les forums... En effet, Bringr permet à ses clients de surveiller leur marque, leurs produits ou leurs concurrents, en analysant de façon quantitative et qualitative les données publiées sur les médias sociaux. La plateforme permet, ainsi, de mesurer l'impact de l'activité de ses clients grâce à la mesure d'indicateurs clés relatifs à leur business.

"L'apport de cette nouvelle fonctionnalité a été considérable chez beaucoup de nos premiers testeurs. Nous leur apportons un niveau d'information dont ils ne disposaient pas jusqu'ici, et qui leur permet de prendre les bonnes décisions et ainsi d'augmenter leurs résultats, en fonction de leurs objectifs concrets", ajoute Simon Robic. Pour démontrer l'efficacité des nouvelles fonctionnalités, Bringr diffuse le témoignage de l'e-commerçant Materiel.net.

Cette nouvelle fonctionnalité est le résultat d'un travail de "co-construction" avec plusieurs agences, marques et e-commerçants. Simon Robic précise :"Notre choix de nous démarquer de nos concurrents en ne noyant pas nos utilisateurs sous une montagne de données pour ne leur donner que ce dont ils ont réellement besoin a été payant. Mais, on sentait qu'il manquait l'étape d'après, qui leur permettrait d'utiliser ces infos de la meilleure façon possible".

Les marques peuvent tester gratuitement la solution pendant 15 jours. Au-delà, la tarification est établie en fonction du nombre d'abonnés que la marque possède sur les différents réseaux sociaux.