Recherche

BrandMaker ambitionne de démocratiser le MRM

Publié par le | Mis à jour le
BrandMaker ambitionne de démocratiser le MRM

Si le marché du Marketing Ressource Management (MRM) en est encore à ses balbutiements en France, des annonceurs importants ont décidé d'intégrer des solutions MRM. Implanté à Paris depuis fin 2012, BrandMaker compte sur la souplesse et la richesse de sa solution pour s'imposer.

  • Imprimer

Augmenter ses ventes et sa productivité tout en réduisant ses budgets marketing et le time to market, c'est la promesse du Marketing Ressource Management (MRM). " Les marketeurs se concentrent sur le branding, la segmentation, le ROI mais, ils ont négligé la partie opérationnelle des campagnes et leur exécution ", explique Laurent Clementini, directeur général de BrandMaker France. Sa solution MRM, Marketing Efficiency Cloud, permet aux services marketing de remplir les tâches opérationnelles (briefs des campagnes, réalisation de documents commerciaux et de communication, corrections, validations, impressions, mises en ligne...), mais aussi fonctionnelles (budget, planning d'exécution, reporting d'efficacité des campagnes...). De plus, l'outil BrandMaker ne calcule pas seulement le ROI des campagnes, mais il prend en compte le coût du capital investi et le coût du risque. " Le coût du management du risque est au moins aussi important que le ROI ", insiste Laurent Clementini.

L'outil BrandMaker permet de faciliter et de rendre plus fluide la mise en oeuvre de campagnes marketing. Car, la solution permet notamment de faire travailler ensemble les différents services d'une entreprise - marketing, communication, informatique, achat... - mais aussi les prestataires externes - agences, fournisseurs, imprimeurs... " Toutes les tâches sont structurées dynamiquement dans un espace collaboratif en ligne ", précise Laurent Clementini. Les bénéfices des solutions MRM sont nombreux : optimisation des budgets avec notamment l'élimination des frais techniques et d'agences, suppression de tâches à faible valeur ajoutée pour les équipes marketing afin de se concentrer sur le contenu des opérations ; décentralisation de la politique commerciale vers les points de vente ; dynamisation du réseau de distribution avec une augmentation du trafic dans les magasins et des ventes ; automatisation et personnalisation des campagnes selon le profil de chaque client issu du CRM de l'entreprise ; accélération du time to market, mise à disposition d'indicateurs précis et complets avec la génération de ses propres KPI... BrandMaker assure réduire le temps d'exécution de 50% et celui de mise sur le marché de 70%.

Pour intégrer sa solution dans les entreprises, BrandMaker commence par une radiographie de son organisation. " Nous partons des outils que les collaborateurs utilisent au quotidien. Par exemple, pour une entreprise qui dispose déjà d'un extranet, nous intégrons une passerelle entre cet outil et la solution BrandMaker. L'utilisateur n'a pas besoin de s'identifier à nouveau ", explique Laurent Clementini. De plus, l'extranet de l'entreprise permet, par exemple, de récupérer les coordonnées et les horaires d'ouverture d'un point de vente pour personnaliser les documents marketing ". Plus généralement, la solution MRM de BrandMaKer permet de se connecter aux systèmes d'information des entreprises tels que le CRM, l'ERP ou encore la banque d'images.

La solution Marketing Efficiency Cloud se compose d'une dizaine de modules : Marketing Planer (budget et planning), Job manager (gestion des tâches), Media asset management (logos, images, vidéos liés au patrimoine de la marque), Web to publish (création de modèles/template et personnalisation en ligne), Reporting center (KPI)... Le client intègre les modules de son choix.
Marketing PIM (Product Information Management) permet, par exemple, à un chef de rayon de faire un prospectus, en trois clics, en allant puiser dans l'ERP de l'entreprise : " Il suffit de faire un drag & drop sous Internet explorer, pour glisser toutes les informations d'un produit dans un template In Design. L'utilisateur peut, par exemple, en changer le prix, le visuel... puis, en faire un PDF qu'il envoie à son imprimeur, explique Laurent Clementini. Les points de vente sont extrêmement demandeurs ". De la même manière, la solution permet de personnaliser des e-mailing, des SMS ou encore des vidéos avec son outil web to movie.
Autre module récent, Marketing shop qui permet à un point de vente de commander en ligne du matériel publicitaire (cartes de visite, stylos...) puis, d'envoyer automatiquement un e-mail au fournisseur pour exécuter la commande.
Enfin, dernière innovation en date, Media Hub qui permet désormais aux clients de BrandMaker de se connecter avec des bases de données médias dans certains pays qui compile les audiences des différents médias. " Cela permet aux annonceurs de connaître le support de communication le plus adapté à leur cible ", précise Laurent Clementini.

Fondée en 1999 en Allemagne, BrandMaker compte, aujourd'hui 200 salariés dont la moitié de développeurs qui travaillent sur la création de nouveaux modules pour Marketing Efficiency Cloud. Aujourd'hui, sa solution est utilisée dans 86 pays via notamment son partenariat technique avec Arvato. BrandMaker compte 1 600 clients et 250 000 utilisateurs de sa solution. La société a ouvert un bureau à Paris, fin 2012, et recrute de nouveaux collaborateurs pour son développement. Enfin, BrandMaker figure, pour la deuxième année consécutive, dans le Magic quadrant MRM de Gartner.