Recherche

Expedia ne lâche plus la main des voyageurs

Publié par le - mis à jour à

Avec plus de 3 millions de visiteurs par jour sur son site, l'agence de voyage dispose d'une grande quantité de données. Son objectif ? Utiliser ces informations pour proposer les services les plus pertinents possible.

  • Imprimer

« Nous nous sommes toujours concentrés sur les données, et cela va croissant », lance Maryse Gauthier, directrice marketing France, Belgique et Pays-Bas chez Expedia, quand on l'interroge sur l'importance du “big data”. « Nous rassemblons des informations sur toutes sortes de choses : par exemple, sur l'heure de départ du vol du client, la disponibilité d'un sèche-cheveux ou d'un journal gratuit dans sa chambre d'hôtel... Avec plus de 3 millions de visiteurs par jour, nous disposons d'une grande quantité de données. » L'objectif du “big data” consiste, selon elle, à « utiliser ces informations pour proposer les services les plus pertinents possible ».

Expedia s'est, par exemple, aperçue que la majorité de ses clients utilisent leur mobile pour réserver un hôtel à leur arrivée. L'entreprise a donc lancé, en mars 2011, une application mobile de réservation d'hôtels qui, en s'appuyant sur le GPS du smartphone de l'utilisateur, le géolocalise et lui fait gagner du temps.

De même, l'analyse du parcours d'achat de millions d'utilisateurs du site a permis d'identifier les difficultés rencontrées lors de leur navigation et d'améliorer les processus de réservation ainsi que la présentation des informations. La principale difficulté reste, selon la responsable marketing, « d'analyser la valeur locale des jeux de données ». Et de leur donner du sens.

Christophe Dutheil