Recherche

Zebaz.com étoffe ses fonctionnalités

Publié par le | Mis à jour le
Zebaz.com étoffe ses fonctionnalités

La plateforme innove et propose à ses abonnés d'exporter les coordonnées des décideurs en QR code et en Vcard, le format carte de visite pour Outlook.

  • Imprimer

La base de données de décideurs d’entreprise, actualisée en “crowdsourcing”, étoffe son offre en proposant  deux nouvelles fonctionnalités : l'export des coordonnées de leurs contacts en Vcard, le format carte de visite pour Outlook, et l'export de leurs contacts par QR Code.

Les cartes de visite peuvent être téléchargées directement en Vcard, le format carte de visite Outlook. Le nouveau contact, ainsi généré, s’intègre aux outils des utilisateurs. Les abonnés à la base de données peuvent également scanner le code QR sur smartphone pour ajouter la carte de visite à leur répertoire de contacts mobiles.

À ce jour, Zebaz.com permet aux abonnés d'accéder aux coordonnées de plus de 1,6 million de décideurs (téléphone et e-mail nominatif) parmi plus de 400 fonctions et activités : informatique, marketing, commercial, ressources humaines, administratif, financier…

L’utilisateur, qui veut constituer son carnet d’adresses, dispose d’un outil de comptage pour effectuer des recherches détaillées multicritères et ainsi d’identifier le nombre de contacts dans sa cible.
Ces critères vont du secteur d’activité au chiffre d’affaires, en passant par le nombre de salariés et le type de fonction du contact ciblé.
Zebaz assure une fiabilité des contacts de près de 95 % grâce à un algorithme de traitement qui corrige et pondère l’ensemble des informations enregistrées dans la base par les contributeurs. La mise à jour des contacts est assurée par les abonnés eux-mêmes (“crowdsourcing”) qui, en échange de leur participation, gagnent des crédits d’export.

« Près d’un tiers de nos abonnés sont des contributeurs actifs, indique Frédéric Pichard, p-dg de Zebaz. Pour augmenter la qualité et la quantité des cartes de visite proposées, nous comptons sur un développement comparable à celui des réseaux sociaux. À terme, notre objectif est de proposer un service d’accès aux cartes de visite des décideurs en France quasiment exhaustif… » À ce jour, Zebaz dit compter  plus de 10 000 abonnés.

Zebaz.com est le premier service d’annuaire participatif de sociétés et de contacts en France, alimenté par le crowdsourcing. Chaque membre de la communauté Zebaz.com peut gratuitement ajouter, modifier ou supprimer les contacts de son choix, pour gagner des crédits d’export. En 2008, la société a reçu le label Oséo  pour ses activités innovantes.

Osez le display réinventé

Osez le display réinventé

Osez le display réinventé
arrow - stock.adobe.com

Le display non social, pourtant format roi de la publicité digitale, est mis à rude épreuve. Pour favoriser son acceptation par plus de mobinautes, [...]

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics

Synthesio étoffe sa suite de social analytics
L'équipe de Social Karma avec au centre son CEO Thierry Soubestre.

Synthesio, spécialiste des solutions d'écoute pour les entreprises, poursuit sa conquête du marché des social analytics au travers de l'acquisition [...]

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Article écrit par Brandwatch

Brandwatch

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Guide Pratique : Comment gérer efficacement une crise social media

Bien gérer une crise social media coûte relativement peu. Mais ne pas être préparé peut être une erreur très chère. Découvrez les fondamentaux [...]

Mailjet présente Slite

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Slite

Mailjet présente Slite

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Slite.

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Marketers, et si vous intégriez des start-up?

Si les groupes montrent un intérêt croissant pour l'expertise des start-up, le chemin reste long pour aboutir à une coopération fluide entre [...]