Recherche

Universal et Havas misent sur le big data pour créer de nouvelles opportunités marketing

Publié par le - mis à jour à
Universal et Havas misent sur le big data pour créer de nouvelles opportunités marketing

Le label de musique américain appartenant à Vivendi et le Groupe Havas annoncent la création de la "Global Music Data Alliance" (GMDA) pour optimiser le traitements des données "musique" au profit des artistes, des labels, des annonceurs et des marques.

  • Imprimer

Ils s'étaient déjà retrouvés sur un accord visant à intégrer de la publicité et du placement produit personnalisé dans des clips vidéo diffusés à la TV, sur Internet et sur mobile, les voici aujourd'hui au coeur d'un partenariat mondial portant sur l'analyse et l'activation des données "musique".

Universal Music Group (UMG) et le groupe Havas ont annoncé le lundi 5 janvier à l'occasion du Consumer Electronic Show (CES) 2015, qui se tenait comme chaque année à Las Vegas (Nevada), la création de la "Global Music Data Alliance" (GMDA).

Ce partenariat permettra aux experts data et algorithmes du groupe Havas d'agréger, analyser et activer les milliards de données qu'UMG et ses artistes génèrent au travers de la vente de leur musique, de la vente de billets et des produits dérivés, du streaming, des médias sociaux, des écoutes radio.

L'objectif? Créer de nouvelles opportunités de revenus pour les artistes et les labels UMG ainsi que pour les annonceurs, au travers de solutions marketing et publicitaires innovantes proposées aux marques, souligne Universal Music Group dans un communiqué.

Données "musique" et données comportementales

Les données qu'UMG a en sa possession au travers de ses multiples artistes et genres musicaux seront croisées avec les données comportementales du groupe Havas pour mieux comprendre la corrélation entre les artistes, les fans de musique et les marques.

Ces données concernent non seulement les ventes de musiques, de vidéos et de streaming, mais aussi des données issues des médias sociaux, des écoutes radios, des ventes de produits dérivés de Bravado (filiale d'UMG), et des données de Vivendi Ticketing, qui fournit la billetterie pour certains artistes et événements d'Universal Music Group.

Le résultat est une vue d'ensemble exhaustive de la musique et de la consommation de musique à travers diverses plateformes. Pour les artistes, la création de la GMDA est riche... de promesses. Notamment en terme de monétisation de leur audience. Les artistes seront mieux à même de comprendre leurs publics ainsi que les produits et les offres qui leur plairont.

De leur côté, les annonceurs seront plus à même d'identifier quels genres et quels artistes plairont à leurs propres cibles de consommation ainsi que les opportunités liées à la musique qui attireront les consommateurs.

"La décision de l'annonceur d'investir dans le marketing lié à la musique sera plus fiable et offrira aux labels et artistes la possibilité de créer une relation plus approfondie et davantage de partenariats intégrés avec des marques", se réjouit par avance Universal.