Recherche

Une nouvelle charte pour l'e-mail marketing

Publié par le | Mis à jour le

Pour préserver la chaîne de valeur de l'e-mail marketing, le Collectif des plateformes d'affiliation lance une nouvelle version de sa charte d'e-mails.

  • Imprimer

L'emailing est sans doute l'un des canaux favoris des spécialistes du marketing. Souvent décrié, régulièrement enterré, il reste encore aujourd'hui un outil de premier ordre pour conquérir de nouveaux prospects ou fidéliser des clients. L'enjeu n'est donc pas de savoir si l'email doit être utilisé, mais plutôt de définir la façon dont il doit être employé, non seulement pour offrir un bon ROI, mais aussi pour éviter l'usure des bases d'adresses. C'est cette ambition qui a animé le CPA (Collectif des Plateformes d'Affiliation), lorsqu'il a lancé la première version de sa Charte Emails le 29 février 2012. Cette première charte avait alors fédéré 400 éditeurs qui s'engageaient à respecter un certain nombre de bonnes pratiques, parmi lesquelles, l'interdiction d'échanger leurs bases, le respect des recommandations sur les bases mutualisées et garantie de la traçabilité du consentement de l'internaute (opt in). Depuis 2012, la charte a joué son rôle de régulateur. Quinze commissions paritaires ont été réunies, pour étudier plus de 250 demandes de justification. 180 ont été acceptées tandis que 70 alertes étaient adressées à des acteurs qui ne respectaient pas les règles du jeu.

Un nouveau rendez-vous pour un nouveau départ ?

Après deux années d'activités, le collectif a décidé d'offrir un nouveau rebond à cette charte. Ainsi, rendez-vous est donné aux acteurs de l'emailing (propriétaires de bases, gestionnaires, routeurs, agences, annonceurs) pour le 20 juin, date à laquelle une nouvelle charte Emails sera publiés. Tout affilié emailer, souhaitant promouvoir des campagnes d'acquisition emails, proposées par les annonceurs au travers des Plateformes d'affiliation membres du CPA, aura à nouveau l'obligation de signer cette nouvelle Charte et d'adhérer par la même, à ce code de bonne conduite.

Pour connaître le contenu de cette charte et en être signataire, connectez-vous le 20 juin sur le site du CPA