Recherche

L'imprimé publicitaire : un média qui cartonne !

Publié par le - mis à jour à
L'imprimé publicitaire : un média qui cartonne !

Mesurer l'audience des imprimés publicitaires, en quantifier l'efficacité et la pertinence, c'est la mission confiée à BALmétrie, qui vient de publier des chiffres démontrant la bonne santé de ce média finalement bien toléré par les français...

  • Imprimer

BALmétrie est un groupement d'intérêt économique qui rassemble les principaux acteurs du secteur de l'imprimé publicitaire (distributeurs, annonceurs, agences médias et associations représentatives). Ce dernier souvent décrié, pour les uns du fait de son impact écologique, par les autres pour son manque d'efficacité, semble pourtant avoir le vent en poupe. C'est en tous cas ce que tend à démontrer l'étude BALmétrie qui révèle une fois encore (les chiffres étaient sensiblement identique en 2012) que 77% de la population française (39,5 millions d'individus) lit au moins un imprimé publicitaire, en moyenne, sur une semaine. Mais il y a lire et lire ! L'étude nous apprend ainsi que 15% des imprimés publicitaires sont lus attentivement, 38% sont regardés et 47% sont survolés. A la fin 2013, seuls 15% des foyers français avaient fait le choix d'apposer sur leur boîte à lettres, l'autocollant " Stop Pub ". Si ce chiffre augmente peu à peu, il ne semble pas selon BALmétrie indiquer une désaffection des français pour ce média...

Les annonceurs y croient toujours...

Si l'on s'en réfère aux chiffres de l'étude BALmétrie, l'imprimé publicitaire se classe au troisième rang des dépenses des annonceurs avec plus de 2,9 milliards d'euros investis en 2013. Si ce montant ne représente que 10% des dépenses global des annonceurs en matière de communication, ils demeurent donc là aussi un média privilégié juste derrière la publicité télévisée et les mailings. Tout semble confirmer que l'imprimé publicitaire ait donc encore de beaux jours devant lui...