MENU
Recherche

Jean-Philippe Baert (ExactTarget) : "Jusqu'ici, nous n'avions qu'une interface desktop à proposer à nos clients"

Publié par le | Mis à jour le
Jean-Philippe Baert (ExactTarget) : 'Jusqu'ici, nous n'avions qu'une interface desktop à proposer à nos clients'

La suite marketing ExactTarget Marketing Cloud se pilote désormais depuis le creux de la main. Entretien avec Jean-Philippe Baert, le patron français d'ExactTarget.

  • Imprimer

ExactTarget Marketing Cloud connait depuis son rachat par Salesforce, plusieurs évolutions notables. D'une part une intégration avec la plateforme mobile Salesforce 1 afin de sortir le pilotage marketing de son environnement desktop pour le rendre accessible depuis le creux de la main. D'autre part, la prise en compte des objets connectés comme la future Apple Watch.

En marge de ces deux innovations, ExactTarget vient de conclure un accord avec Omnicom, à l'image de celui scellé il y a plusieurs semaines entre Publicis et Adobe pour le déploiement de sa solution Marketing Cloud. C'est à cette occasion que nous avons rencontré Jean-Philippe Baert, le directeur général d'ExactTarget France.

emarketing : A quoi correspond cette nouvelle étape pour votre activité ?
Jean-Philippe Baert : Ce qui reste un moto pour Benioff et Salesforce, c'est la simplicité d'utilisation. Tout ce que l'on développe au niveau technologique doit être simple et facile à utiliser. L'intégration de nos outils, avec ceux de Salesforce, était effective depuis plusieurs mois. Aujourd'hui, nous allons beaucoup plus loin. Nous sommes dans un environnement technologique où les composants s'intègrent très simplement.

emarketing : L'actualité, c'est le customer journey. Ici comme ailleurs, le parcours client est une obsession ?
Jean-Philippe Baert : " Tout ce qui tourne autour de l'engagement client passe chez nous dans ce que l'on appelle le Journey Builder, dans le sens construction d'un parcours. Je n'aime pas la notion de cycle de vie. Une marque doit garder un oeil sur le parcours de ses clients quelque soit le point d'entrée. Ce que l'on cherche à avoir, en plus de ce parcours client à partir de son point d'entrée, c'est la data. On va définir la nature du message comme de son contenu, en fonction de toute la connaissance client que l'on possède. Peut importe le canal. On est passé d'un environnement de gestion de masse à une relation one to one de plus en plus engagée. Chez Best Buy, c'est 21 millions de clients en base de données, c'est 21 millions de messages personnalisés. La technologie n'est pas un frein pour nous. Quelque soit le canal, on a également une chose importante : la capacité de faire passer de la pub à l'intérieur d'un message standard.

emarketing : Vous êtes dans l'innovation permanente ?

Jean-Philippe Baert : " Oui. On a par exemple intégré dans notre approche les balises beacons. Selon la Fevad, dans le retail, 73% des clients passent par le site de la marque avant d'aller en magasin. Cela a une conséquence immédiate. Aujourd'hui, on a fusionné la collecte de toutes les habitudes autour de la marque et fait disparaître les frontières entre le digital et le physique. Et la seule partie qui est en croissance significative, c'est le retail qui a mis en oeuvre de telles stratégies. Et on ne peut le faire qu'en liant ce monde digital et ce monde physique.

emarketing : En plus de la prise en compte des objets connectés, il est désormais possible de piloter son marketing depuis un smartphone. En quoi est-ce important ?
Jean-Philippe Baert : Ce qui manquait jusqu'ici chez nous, c'était la partie app connectée. Jusqu'ici, nous n'avions qu'une interface desktop à proposer à nos clients. Notre objectif : réduire le temps, à travers les apps, de cette connexion entre l'entreprise, le marketeur et ses clients finaux. Il faut que l'on soit mobile. Mobile au sens : je dois pouvoir interagir en temps réel, le jour comme la nuit, le soir au besoin avec mes clients. De plus, pour cette apps, nous proposons une plateforme de développement afin de se connecter avec des données tierces parties. C'est la logique de la plateforme Salesforce 1 et de son environnement de déploiement. Ces apps permettent à nos clients de suivre le parcours client effectivement depuis leur smartphone.

emarketing : Pourquoi est-ce important d'avoir Omnicom dans ses clients ?
Jean-Philippe Baert : "Omnicom va gérer l'ensemble des campagnes de ses clients avec nos outils. C'est important pour nous d'avoir une agence comme Omnicom qui utilise notre solution ExactTarget Marketing Cloud. Ce que nous attendons de voir, c'est comment une entreprise comme Omnicom va pouvoir utiliser nos outils pour accompagner ses propres clients. Ils vont être utilisateur et prescripteur de notre plateforme.