Recherche

Eptica lève 7 millions d'euros

Publié par le - mis à jour à
Eptica lève 7 millions d'euros

L'éditeur de logiciels de CRM multicanal réalise son 4e tour de table. Avec cet apport de trésorerie, l'entreprise vise trois objectifs : renforcer ses investissements en R & D, poursuivre son développement en France et booster sa croissance à l'international.

  • Imprimer

Eptica vient de réaliser sa quatrième levée de fonds, après une opération d’amorçage (2002), une ouverture du capital (2003), et une levée de 2 millions d’euros (2005) pour accélérer son développement à l’international.

Cette fois-ci, l'éditeur de logiciels CRM multicanal lève 7 millions d’euros. Il ouvre son tour de table à la société Auriga Partners, gestionnaire indépendant spécialisé dans le capital-risque qui succède au fonds XAnge. 
Autre arrivant : Omnes Capital, ex-Crédit Agricole Private Equity, cédé le 30 mars dernier par CASA à la société Coller Capital, leader mondial du marché secondaire du capital investissement.

Avec cette nouvelle trésorerie, Eptica compte renforcer ses investissements en R & D, poursuivre son développement en France et booster encore sa croissance à l’international.

« Après avoir franchi avec succès plusieurs étapes-clés de notre développement, nous sommes prêts à vivre une nouvelle phase de croissance et à saisir toutes les opportunités que nous offrira le marché. Nous avons d’ores et déjà prévu une dizaine de recrutements en France d’ici à la fin 2012 », explique Olivier Njamfa, le p-dg d’Eptica.

Créée en 2001, cette spin-off d’EADS, cofondée par Olivier Njamfa et Thierry Gandilhon, compte parmi les principaux éditeurs de logiciels CRM on-premice et SaaS en France. Elle occupe aussi une place de choix en Europe et en Asie du Sud-Est.
En 2011, elle a réalisé 40 % de son chiffre d’affaires (6,3 millions d’euros) à l’international. 
Depuis 2005, Eptica affiche une croissance organique de 37 % par an ; l'entreprise est rentable depuis 2008.

À ce jour, Eptica emploie 47 salariés ; elle équipe plus de 370 entreprises dans 15 pays. En 2011, 26 nouvelles entreprises – Darty, Guy Degrenne, Metro, Pagesjaunes, Quiksilver… en France ; SGEL en Espagne ; Debenhams et TUI au Royaume-Uni ; Auchan China et LTA à Singapour – ont fait appel à ses services. 
L'éditeur a également collaboré à des projets liés aux réseaux sociaux (Facebook, Twitter) avec Air Asia, VertBaudet, RueDuCommerce et la Fnac.
Basé en France, l'éditeur possède des antennes au Royaume-Uni, en Espagne, au Canada et à Singapour.

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]